Séisme : le Maroc refuse l’aide de Sebta et Melilla

8 octobre 2023 - 15h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Un mois après le séisme dévastateur qui a frappé le Maroc le 8 septembre, les ONG et volontaires de Ceuta et Melilla n’ont pas réussi à acheminer l’aide humanitaire collectée vers le royaume. Les autorités de Tétouan et Nador, villes marocaines frontalières des deux villes autonomes, leur ont demandé d’attendre.

Les autorités marocaines n’ont pas rejeté formellement l’aide des ONG de Ceuta et Melilla, mais ont avancé divers arguments pour ne pas la recevoir. Elles leur ont demandé de patienter, le temps que leur demande soit étudiée, ou leur ont indiqué qu’elles attendaient une réponse du ministère de l’Intérieur. Après un mois d’attente, les responsables de ces ONG menacent de renoncer à l’aide. « Si cela prend encore quelques jours, nous allons renoncer à l’expédition et toute cette aide sera distribuée aux nombreuses familles nécessiteuses de notre ville », a déclaré à El Confidencial Amin Azmani, député du parti local Somos Melilla.

À lire : Séisme au Maroc : le gouvernement refuse l’aide étrangère

Ces associations locales ont collecté des vêtements, des chaussures, des tentes, des couvertures, des denrées alimentaires non périssables et quelques médicaments de base au profit des victimes du séisme du 8 septembre. « Nous avons 4 500 kilos d’aide stockés dans une pièce à côté de l’hôpital universitaire », assure Tarik Abdeslam, président de Ceuta 317 Viviendas, une association de résidents de Loma de Colmenar.

À lire : Sans douane commerciale, Melilla risque une crise économique

Le vrai problème est que le Maroc n’autorise pas le trafic de marchandises en provenance de Ceuta et Melilla depuis la réouverture des frontières terrestres et, selon des sources diplomatiques non officielles, ne semble pas disposé à rouvrir la douane commerciale de Melilla, fermée depuis août 2018, et à créer un bureau de douane à Sebta, car cela reviendrait à reconnaître indirectement la souveraineté espagnole sur les deux présides.

Sujets associés : Nador - Tétouan - Ceuta (Sebta) - Melilla - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Maroc : des villageois lancent un appel au roi Mohammed VI

Les habitants d’un village touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre, sont en colère contre le gouvernement à cause de l’aide d’urgence qu’ils affirment ne pas...

Séisme au Maroc : le gouvernement refuse l’aide étrangère

Plusieurs pays et associations humanitaires ont spontanément proposé leur aide au Maroc qui a été touché par un séisme violent dans la nuit de vendredi à samedi. Mais les...

Sans douane commerciale, Melilla risque une crise économique

La non-réouverture de la douane commerciale à Melilla, qui permet le trafic de marchandises avec le Maroc, pourrait entraîner une crise économique dans la ville autonome en...

Le Maroc refuse des dons de Melilla aux sinistrés du séisme

Le Maroc traîne à autoriser le passage par le poste frontière de Melilla, des dons collectés par le parti politique Somos Melilla au profit des sinistrés du séisme d’Al Haouz du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Gad Elmaleh : gros chèque pour les victimes du séisme au Maroc

L’humoriste marocain Gad Elmaleh a tenu sa promesse de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre qui a frappé le Maroc.

Séisme au Maroc : le Roi Mohammed VI passe à l’action

Le Roi Mohammed VIa présidé ce 14 septembre une réunion stratégique au Palais Royal de Rabat, focalisée sur l’activation d’un plan d’urgence relatif au récent séisme d’Al Haouz.

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Une semaine après le séisme au Maroc, un âne retrouvé vivant sous des décombres

Aidée par une équipe de secours britannique, une organisation de protection des animaux a sauvé un âne, l’une des victimes du séisme violent qui a frappé la région d’Al Haouz, resté piégé pendant sept jours sous les décombres.

Le Maroc lance un ambitieux programme de reconstruction

Suite au dévastateur séisme qui a secoué six provinces du sud du Maroc, il y a deux semaine, faisant près de 3 000 morts et plus de 5 500 blessés, le Cabinet Royal a annoncé, mercredi, un budget provisoire de 120 milliards de dirhams (environ 11...

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Le beau message de Hervé Renard aux Marocains

Hervé Renard, ex-entraineur des Lions de l’Atlas et actuel coach de la sélection française féminine de football s’associe à l’émotion suscitée par le violent tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre, exprime sa solidarité aux victimes, et...