Recherche

Sète : souffrance des MRE en attente d’une traversée pour le Maroc

© Copyright : DR

23 juillet 2021 - 19h40 - Marocains du monde - Par: S.A

À la gare maritime Orsetti, les conditions d’attente des vacanciers qui devront rallier le Maroc après l’arrivée d’un ferry sont difficiles. Ils sont partagés entre étonnement et colère.

Porte cochère défoncée, déjections humaines dans l’entrée de l’immeuble… Les nombreux vacanciers qui se sont installés autour de la gare Orsetti en attente d’une traversée pour le Maroc vivent dans des conditions difficiles, rapporte Midi Libre. « Il n’y a pas de sanitaires, pas d’ombre, pas de table à langer pour les jeunes enfants », déplore François Fouquet Dubois, artiste plasticien militant installé à Sète depuis 2 ans.

À lire : Bloqués à Sète, des MRE attendent vainement un bateau

Selon les précisions d’Olivier Carmes, directeur général du port maritime, un à deux ferries chaque jour font transiter jusqu’à 3000 passagers. « Seuls les passagers avec un billet pour un bateau en escale peuvent entrer dans la gare maritime ou dans le parking de délestage », précise-t-il. La saturation et les décalages dans les horaires d’embarquement contraignent certains passagers à dormir sur place, à l’extérieur de la gare. Ils y vivent dans des conditions inconfortables, malgré l’installation de toilettes de chantiers à l’intérieur du port et 7 du parking de délestage.

À l’extérieur, aux abords de la gare maritime Orsetti, « les plates-bandes avoisinantes deviennent des urinoirs. La puanteur est extrême », se plaint ce riverain. Personne n’arrose les pelouses pour les nettoyer ». On y trouve également des caddies remplis de déchets.

Mots clés: Sète , Opération Marhaba 2021 , France

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact