Recherche

Maroc : des professeurs échangent des bonnes notes contre des relations sexuelles

© Copyright : DR

25 novembre 2021 - 09h00 - Maroc - Par: A.P

Cinq professeurs de la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, poursuivis pour sextorsion, seront présentés ce jeudi devant le procureur du roi près de la Cour d’appel.

Les cinq professeurs, impliqués dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes », sont poursuivis pour chantage sexuel et traite d’êtres humains, fait savoir le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a décidé de les présenter devant le procureur du roi près la Cour d’appel de Settat, après avoir fini son enquête préliminaire au sujet d’un professeur de la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat qui aurait attribué de bonnes notes à des étudiantes en échange de relations sexuelles. Ces dernières auraient confirmé les faits devant la police.

À lire : Un professeur d’éducation islamique arrêté pour harcèlement sexuel à Berkane

L’enquête aura permis à la BNPJ d’interpeller trois autres professeurs qui seraient intervenus pour ramener à de meilleurs sentiments une étudiante qui aurait déposé plainte contre le professeur.

Après la diffusion sur WhatsApp des conversations téléphoniques à connotation sexuelle entre le professeur et ses étudiantes, le ministère de tutelle a instruit l’inspection générale de mener une enquête interne. Après quoi, il a été décidé de la suspension du professeur d’université accusé de harcèlement sexuel envers ses étudiantes.

Mots clés: Settat , Harcèlement sexuel , Formation , Sextorsion

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact