Maroc : des professeurs échangent des bonnes notes contre des relations sexuelles

25 novembre 2021 - 09h00 - Ecrit par : A.P

Cinq professeurs de la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, poursuivis pour sextorsion, seront présentés ce jeudi devant le procureur du roi près de la Cour d’appel.

Les cinq professeurs, impliqués dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes », sont poursuivis pour chantage sexuel et traite d’êtres humains, fait savoir le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a décidé de les présenter devant le procureur du roi près la Cour d’appel de Settat, après avoir fini son enquête préliminaire au sujet d’un professeur de la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat qui aurait attribué de bonnes notes à des étudiantes en échange de relations sexuelles. Ces dernières auraient confirmé les faits devant la police.

À lire : Un professeur d’éducation islamique arrêté pour harcèlement sexuel à Berkane

L’enquête aura permis à la BNPJ d’interpeller trois autres professeurs qui seraient intervenus pour ramener à de meilleurs sentiments une étudiante qui aurait déposé plainte contre le professeur.

Après la diffusion sur WhatsApp des conversations téléphoniques à connotation sexuelle entre le professeur et ses étudiantes, le ministère de tutelle a instruit l’inspection générale de mener une enquête interne. Après quoi, il a été décidé de la suspension du professeur d’université accusé de harcèlement sexuel envers ses étudiantes.

Tags : Settat - Harcèlement sexuel - Formation - Sextorsion

Aller plus loin

Maroc : l’étudiante prétendue victime de harcèlement sexuel condamnée

Le tribunal de première instance de Mohammedia a innocenté le professeur d’université poursuivi pour harcèlement sexuel contre une étudiante en master. La prétendue victime,...

Du nouveau dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes à Settat »

La présidente de l’université Hassan 1ᵉʳ pourrait être, elle aussi, sanctionnée dans l’affaire dite « sexe contre bonnes notes » à Settat. Les cinq professeurs mis en examen dans le...

La société marocaine est responsable de l’ampleur que prend le harcèlement sexuel (vidéo)

La vidéo montrant le harcèlement sexuel dont a été victime une jeune fille à Tanger et qui a été largement diffusée sur les réseaux sociaux, remet sur le tapis la question sur les...

L’affaire « Sexe contre bonnes notes » emporte le doyen de la Faculté de droit de Settat

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, vient de démettre de ses fonctions le doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Settat. La décision fait...

Nous vous recommandons

Un rapport accablant pour Sihame El Kaouakibi

Le rapport de l’inspection flamande des finances sur les subventions accordées au cours des dernières années aux organisations à but non lucratif notamment la célèbre asbl de danse « Let’s Go Urban Academy accuse la députée Sihame El Kaouakibi d’« abus...

Le Maroc ne reconnaît plus les frontières de Sebta et Melilla

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a pris mardi un arrêté pour remplacer le mot « frontière » par celui de « bab » (porte en arabe) sur les enseignes des deux postes de police à Ceuta et...

Un nouveau mall ouvre ses portes à Marrakech

Le nouveau centre commercial Medina Mall Marrakech a ouvert ses portes samedi. Un nouveau repère du shopping qui se veut une vitrine du Made in Morocco et promet une expérience alliant authenticité et...

Hausse du prix du blé : remise en cause du modèle économique marocain ?

Comme de nombreux pays ayant des relations commerciales avec la Russie et l’Ukraine, le Maroc est sérieusement perturbé par la crise entre les deux pays, avec la flambée des prix des céréales et des...

Maroc : quelles sont les régions créant le plus de richesses ?

Les comptes régionaux pour 2019 sont désormais disponibles. Le Grand Casablanca, Rabat-Salé-Kénitra et Tanger-Tétouan-Al Hoceima sont les trois régions qui contribuent à plus de la moitié du PIB marocain.

Le Polisario réagit à la nomination de Staffan de Mistura

Le délégué du Front Polisario en Espagne, Abdulah Arabi, a affirmé que la nomination imminente de Staffan de Mistura comme envoyé spécial de l’ONU pour le Sahara occidental représente une « opportunité historique de donner la parole au peuple sahraoui » à...

Molenbeek : menacée d’expuslion à cause du comportement de son fils (vidéo)

Molenbeekoise d’origine marocaine, Khadija Chaou est une mère célibataire de quatre enfants, devenue depuis plusieurs mois, une locataire en instance d’expulsion. Elle espère que le tribunal de première instance de Bruxelles rendra une décision en sa...

L’Algérie veut construire un gazoduc avec le Nigeria pour contrer le Maroc

L’Algérie, le Nigeria et le Niger ont signé un accord pour la construction d’un gazoduc transsaharien qui fournira du gaz à l’Europe. Un projet qui risque d’anéantir les efforts du Maroc qui travaille depuis des années pour la création d’un gazoduc avec le...

Un premier jour de ramadan meurtrier au Maroc

Comme les mois de ramadan précédents, le phénomène “Tramdena” ou “mramden” a marqué le premier jour de jeûne. En tout, 5 personnes ont été tuées dimanche 3 avril dernier à Casablanca, Safi, Marrakech et Sidi...

Le Maroc va échanger ses données fiscales avec l’OCDE dès 2022

Le Maroc va commencer à échanger ses données fiscales avec l’OCDE à partir de l’année prochaine. La mesure fait suite à l’accord signé début juillet sur un impôt mondial minimum de 15 %.