Shama, le premier robot 100% marocain

25 novembre 2020 - 23h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

Dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), s’unit avec Shama, le premier robot-femme 100% marocain, pour le lancement de la campagne mondiale de lutte contre ce fléau.

Pour les 16 jours de campagne mondiale contre toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes et des filles, l’UNFPA s’associe avec l’Université marocaine Cadi Ayyad afin d’exploiter les moyens de l’intelligence artificielle. Ainsi, le robot-femme prendra part au lancement de la campagne, via une vidéo de mobilisation contre la violence, a indiqué l’agence onusienne sur son site web.

La vidéo a été lancée sur les plateformes digitales de l’UNFPA ce 25 novembre, journée internationale pour l’éradication de la violence à l’égard des femmes. Pour la réussite de cette campagne mondiale, les décideurs, partenaires, leaders d’opinion et autres personnalités seront conviés à se joindre à Shama, par la campagne digitale #JoinSHAMA, afin d’exprimer officiellement et d’une seule voix, la tolérance zéro à la violence et aux pratiques qui détruisent les femmes et les filles.

Au Maroc, les jeunes filles sont les plus vulnérables à la violence. Ainsi, en 2018, 32 104 demandes de mariage d’enfants, dont 95% de filles, ont été déposées. Cependant, la majorité de ces demandes ont été acceptées, soit plus de 85% entre 2011 et 2018.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mariage forcé - Harcèlement sexuel - Femme marocaine - Violences et agressions

Aller plus loin

Soupçonnant sa femme d’adultère, il la défigure

Une jeune femme originaire de Skhirat a été violemment agressée par son mari jaloux. Visage lacéré et victime de plusieurs coups de couteau à la poitrine, la femme de 26 ans a...

Maroc : les femmes consacrent 6 fois plus de temps aux tâches ménagères que les hommes

Une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP), sur les rapports sociaux dans le contexte de la pandémie du Covid-19 – 2ᵉ panel de l’impact du coronavirus sur la situation...

Belgique : la colère d’une policière d’origine marocaine victime d’une agression

Lors d’une interpellation à Saint-Josse, en Belgique, un individu a agressé et menacé d’égorger une policière d’origine marocaine sans subir la moindre peine. Elle se dit...

Italie : le corps d’une Marocaine découvert dans une forêt

Le corps d’une ressortissante marocaine a été découvert par hasard dans un sac en plastique, dans une forêt de la Commune de Lomazzo, au nord de l’Italie. Son conjoint a été...

Ces articles devraient vous intéresser :

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Maroc : un « passeport » pour les nouveaux mariés

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle à la mise en place d’un « passeport » ou « guide » pour le mariage, dans lequel seront mentionnées les données personnelles des futurs mariés, ainsi que toutes les informations sur leurs...

Maroc : les femmes divorcées réclament des droits

Au Maroc, les appels à la réforme du Code de la famille (Moudawana) continuent. Une association milite pour que la tutelle légale des enfants, qui actuellement revient de droit au père, soit également accordée aux femmes en cas de divorce.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.