La 17ᵉ édition du SMAP Immo s’ouvre à Paris

25 juin 2022 - 15h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Après deux années d’absence liée à la pandémie du Covid-19, le salon de l’immobilier marocain, SMAP 2022, s’est ouvert vendredi à Paris. Une quarantaine d’entreprises seront présentes.

Cette 17ᵉ édition du salon est organisée sous le signe des retrouvailles et de la reprise, ont indiqué les organisateurs, précisant que près de 35 000 visiteurs sont attendus jusqu’au dimanche, pour échanger autour des potentialités d’investissement immobilier au Maroc.

A lire : Le salon de l’immobilier marocain prévu en juin à Paris

L’évènement offre un écosystème et un parcours complets, regroupant promoteurs immobiliers, banques et spécialistes en conseil juridique, l’objectif étant de mieux sensibiliser les visiteurs et rassurer les clients potentiels.

Cette année, c’est une quarantaine d’exposants qui assisteront au salon, venant d’une soixantaine de villes marocaines, à travers plusieurs centaines de projets allant du logement social, au moyen et haut standing, en passant par le balnéaire, le lotissement-terrains lotis et les locaux commerciaux, ont affirmé les organisateurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Paris

Aller plus loin

Le salon de l’immobilier marocain prévu en juin à Paris

Le salon immobilier « SMAP Immo Paris » est de retour après une interruption de deux ans, liée à la pandémie du Covid-19. Du 24 au 26 juin prochain, la capitale française...

Le marché de l’immobilier professionnel en berne au Maroc

La pandémie de Covid-19 impacte lourdement le marché de l’immobilier d’entreprises au Maroc. De jour en jour, de nombreuses entreprises rétrécissent leur espace de travail, au...

Maroc : sale temps pour le secteur du BTP et de l’immobilier

La commercialisation du ciment est en baisse. À fin janvier, les ventes ont chuté de 12,3 % par rapport à l’année dernière, soit une perte de 1 037 005 tonnes. Le secteur du BTP...

Les MRE préfèrent investir dans le foncier et l’immobilier

Après l’épargne, la solidarité et le soutien aux familles, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) investissent chaque année 10 % des transferts effectués dans le foncier et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aides au logement au Maroc : conditions et modalités d’octroi

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Fatim Ezzahra El Mansouri, a présenté vendredi, lors d’une conférence de presse au siège de son département, le processus à suivre par les...

Les MRE, une solution à la crise de l’immobilier marocain ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent de manière considérable à la relance du secteur de l’immobilier au Maroc, durement touché par la crise sanitaire du Covid-19, la guerre en Ukraine et la flambée mondiale des prix des matières...

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Le Maroc va construire deux millions de logements sociaux

Le Maroc devra construire encore près de deux millions de logements sociaux pour satisfaire la demande toujours forte, a indiqué Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la...

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Immobilier au Maroc : baisse des prix

Au deuxième trimestre de cette année, le secteur immobilier au Maroc montre des signes d’essoufflement, avec une forte baisse des transactions.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Aide au logement : un vrai succès chez les MRE

Près de 20% des potentiels bénéficiaires du nouveau programme l’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE).