Snapchat : des photos intimes de Marocaines font scandale

8 février 2024 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Des hackers se seraient emparés de nombreux comptes de réseaux sociaux de jeunes Marocaines et Algériennes. Des photos compromettantes seraient même dans la nature.

Les filles, vous voilà prévenues. Un spécialiste marocain de l’informatique vient dé révéler que de nombreux comptes de réseaux sociaux, notamment Snapchat, ont été piratés. Résultat, des photos intimes et parfois compromettantes des femmes et parfois de jeunes adolescentes marocaines et algériennes, ont été diffusées sur des sites de partages de photos.

En plus de photos, le nom complet des jeunes femmes, ainsi que leurs coordonnées, ont également été diffusées et certains monnayent même les photos et vidéos trouvées dans les téléphones.

Le spécialiste conseille aux jeunes femmes d’être prudentes de ce qu’elles diffusent sur les réseaux sociaux, les mettant en garde contre le fait de garder des photos intimes sur leur smartphone.

Sujets associés : Internet - Piratage - Algérie

Aller plus loin

Piratage de comptes bancaires au Maroc : six personnes arrêtées

Six individus dont une femme, ont été arrêtés par les éléments de la brigade nationale de la police judiciaire pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans le...

Photos de Marocaines sur Snapchat : le scandale prend de l’ampleur

Suite au piratage par des hackers de nombreux comptes de réseaux sociaux, notamment Snapchat, des photos intimes et parfois compromettantes des femmes et parfois de jeunes...

Du piratage en Israël à l’arrestation au Maroc : le parcours d’un criminel

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a interpellé un ressortissant israélien d’origine marocaine, recherché par Interpol pour des faits d’escroquerie, d’atteinte...

Photos de Marocaines sur Snapchat : la justice s’empare du dossier

La justice marocaine a ouvert une enquête après la diffusion de photos intimes et compromettantes de jeunes filles et femmes marocaines sur les réseaux sociaux, notamment Snapchat.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein)....

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).