Recherche

Après cette vidéo, Soolking ne devrait plus faire de concert au Maroc

© Copyright : DR

23 juin 2019 - 19h30 - Société

Lors d’un showcase organisé dans la ville de Bilbao, dans le nord de l’Espagne, Soolking a brandi les drapeaux marocain, algérien et celui du "Polisario". Ce geste, loin d’être apprécié par le public marocain, a provoqué des réactions vives sur la toile.

Interprétant une chanson intitulée "Liberté", le chanteur algérien a voulu mettre en avant l’esprit fraternel des peuples marocains et algériens, en sortant les deux drapeaux respectifs. Seulement, il a sorti celui de la "République arabe sahraouie démocratique" (RASD), croyant, dit-il, que c’était le drapeau de la Palestine.

Cette "erreur" a créé une polémique auprès des internautes marocains. Ils ont interprété le geste comme une atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume. Soolking a aussitôt présenté ses excuses, assurant que son geste n’était pas intentionnel.

"La soirée d’hier était organisée par un Marocain, et il y avait un public composé de Marocains et d’Algériens. On m’a donné un drapeau du Maroc, je l’ai brandi. Puis, j’ai tenu celui de l’Algérie, ainsi que l’autre. J’ai cru que je portais le drapeau de la Palestine", a-t-il déclaré, avant d’ajouter : " Nous sommes musulmans, maghrébins, nous ne faisons pas de la politique. Je ne m’y connais pas".

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact