Recherche

La stratégie de l’Espagne pour acheminer du gaz vers le Maroc sans se mettre à dos l’Algérie

© Copyright : DR

8 mai 2022 - 15h40 - Monde - Par: S.A

Face aux nombreuses menaces de l’Algérie, l’Espagne a trouvé des moyens pour assurer l’envoi du gaz que le Maroc achètera sur les marchés internationaux via le gazoduc Maghreb-Europe (GME) en sens inverse, sans se brouiller avec son partenaire.

L’Algérie a, à plusieurs reprises, menacé de rompre les contrats de fourniture de gaz avec les entreprises espagnoles si une seule goutte de son gaz est revendue au Maroc dans le cadre du nouvel accord avec l’Espagne pour acheminer du gaz vers le royaume via le gazoduc Maghreb-Europe (GME). Fort de cette menace, la péninsule ibérique cherche à tout prix à ne pas froisser son partenaire, avec qui les relations ne sont d’ailleurs plus au beau fixe depuis le changement de sa position sur le Sahara.

À lire : L’Espagne ne pourra pas prouver à l’Algérie si elle vend son gaz au Maroc

Selon des sources au sein du gestionnaire du réseau gazier espagnol, « le gouvernement espagnol a demandé à Enagas de mettre en place un système de garanties d’origine afin de garantir que le GNL acheté par le Maroc puisse être injecté dans le réseau gazier espagnol puis exporté vers le Maroc via le GME », rapporte le site spécialisé El Periodico de la Energia. De quoi offrir une transparence et assurer l’origine et la destination du GNL que le Maroc importe sur les marchés internationaux.

À lire : L’Algérie menace de couper le gaz à l’Espagne si elle fournit le Maroc

D’ores et déjà, « les responsables d’Enagas travaillent sur la nouvelle procédure », fait-on savoir.

Mots clés: Espagne , Algérie , Gaz

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact