Un streamer marocain en tête des plus regardés sur YouTube

4 mai 2023 - 08h50 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un streamer marocain arrive en tête du classement des streamers les plus populaires sur YouTube basé sur les heures de visionnage.

Un nouveau streamer émerge sur YouTube. Son nom : Ilyas Elmaliki. Selon un rapport de StreamCharts, ce streamer marocain s’est hissé à la première place sur YouTube Gaming en 2023 avec 258 heures de diffusion. De janvier à mars 2023, le contenu d’Elmaliki a accumulé plus de 8,9 millions d’heures de visionnage, avec une moyenne de 34 700 spectateurs.

À lire :YouTube, leader des réseaux sociaux au Maroc

Avec 8,57 heures de contenu visionné, IShowSpeed se hisse à la deuxième position. Il est suivi par TimTheTatman (7,54 millions d’heures de visionnage). Dr Disrespect occupe la neuvième place avec 6,25 millions d’heures de visionnage. Elmaliki n’est pas par contre le streamer ayant le grand nombre d’abonnés. IShowSpeed a 16,5 millions d’abonnés contre 730 000 pour le streamer marocain.

Sujets associés : Classement - Youtube - Ilyas Elmaliki

Aller plus loin

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

Maroc-Algérie : carton plein sur YouTube

Le match Maroc-Algérie, joué samedi à Doha dans le cadre des quarts de finale de la Coupe arabe, a été largement suivi en direct sur YouTube, réalisant un record d’audience.

Lartiste, Marwa Loud et la sorcellerie : les troublantes révélations du youtubeur Nabil

Après avoir enquêté sur les relations conflictuelles entre Lartiste et Marwa Loud en 2019, le youtubeur Nabil a récemment révélé que la chanteuse marocaine aurait eu recours à...

YouTube, leader des réseaux sociaux au Maroc

YouTube est le leader des réseaux sociaux au Maroc, où le taux de pénétration d’Internet a atteint 84,1 % de la population totale au début de 2022. C’est ce qu’indiquent les...

Ces articles devraient vous intéresser :

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

YouTube : des Marocains gagnent jusqu’à 100 000 dirhams par mois, le fisc en alerte

Au Maroc, les services de la Direction générale des impôts (DGI) ont adressé un avis aux influenceurs, des youtubeurs et aux créateurs de contenus pour les appeler à déclarer leurs revenus et à payer leurs impôts.

Les influenceurs marocains traqués par le Fisc

Les influenceurs marocains sont dans le viseur de la direction générale des impôts, qui a déployé de grands moyens pour lutter contre la fraude et la sous-déclaration.