Après plusieurs mois de cavale, un youtuber marocain se rend à la police

13 mai 2024 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Après plus de sept mois de cavale, le Youtubeur Ilyas Elmaliki s’est livré vendredi à la police de Casablanca. Il a comparu dimanche devant le procureur général près la cour d’appel d’El-Jadida.

Sous le coup d’un mandat d’arrêt national, Ilyas Elmaliki s’est livré vendredi à la police de Casablanca. Le streamer a été aussitôt transféré vers la ville d’El Jadida où il a été placé en garde à vue sur instruction du parquet compétent. Il a comparu dimanche devant le procureur général près la cour d’appel d’El Jadida.

À lire : Maroc : une Youtubeur condamné à 4 ans de prison

Le Youtubeur était recherché depuis octobre dernier après avoir agressé un autre Youtubeur, Mohammed Touil alias « Simo Bourkadi » sur la corniche d’El Jadida. Alors qu’il agressait sa victime avec l’aide de deux autres personnes, une troisième personne filmait la scène. La vidéo de l’agression, diffusée sur les réseaux sociaux, est devenue virale.

À lire : Une influenceuse marocaine risque des ennuis après s’être moquée du Coran

La victime a déposé plainte, ce qui a conduit à l’arrestation des trois complices d’Elmaliki qui, lui, avait pris la fuite. Le tribunal de première instance d’El Jadida a condamné les trois mis en cause à trois ans de prison ferme pour « vol qualifié pendant la nuit », « diffusion d’un ensemble de déclarations et d’une photo d’une personne sans son consentement dans le but d’attenter à la vie privée et de diffamation ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ilyas Elmaliki - Youtube - El Jadida - Casablanca - Droits et Justice

Aller plus loin

Une influenceuse marocaine risque des ennuis après s’être moquée du Coran

Les informations selon lesquelles « Mi Naima, Youtubeuse marocaine, connue pour ses vidéos provocantes et polémiques, est visée par une enquête après la diffusion d’une vidéo...

Un streamer marocain en tête des plus regardés sur YouTube

Un streamer marocain arrive en tête du classement des streamers les plus populaires sur YouTube basé sur les heures de visionnage.

Maroc : une Youtubeur condamné à 4 ans de prison

La Cour d’appel d’Agadir vient d’augmenter à quatre ans de prison la peine du youtubeur Reda Taoujni, condamné en première instance à deux ans de prison ferme pour diffamation...

Maroc : une Youtubeuse en prison, sa mère en appelle au roi Mohammed VI

Le tribunal pénal de Casablanca a ordonné le placement en détention de Naïma El Jouk à la prison locale “Oukacha”. La Marocaine publiait de nombreuses vidéos personnelles,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...