Recherche

L’ex-super flic fait encore parler de lui

© Copyright : DR

9 décembre 2019 - 12h20 - Société

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a réagi sur la vidéo publiée par le policier Hicham Mellouli sur les réseaux sociaux.

Dans la vidéo on y voit le policier Hicham Mellouli se plaindre d’être privé de son salaire. Il exige de sa hiérarchie le règlement de son statut administratif, arguant du fait qu’il a déjà été lavé de tout soupçon par la justice. Selon l’institution policière, l’homme est impliqué dans une affaire pendante devant la justice et est donc suspendu de ses fonctions, en attendant la décision de la cour d’appel de Rabat.

Dans un communiqué, la DGSN a rappelé qu’il s’agit d’une affaire d’enlèvement, de tentative de viol et de coups et blessures. Le mis en cause a été placé en détention provisoire à la prison locale de Salé par les autorités judiciaires compétentes.

C’est donc pour lui permettre de se défendre qu’il a été suspendu de façon provisoire de ses fonctions avec pour effet la suspension de son droit au salaire conformément aux dispositions du dernier alinéa du chapitre 73 du Statut général de la fonction publique et du statut particulier du personnel de la DGSN.

L’audience pour décider de son acquittement ou de sa condamnation est prévue le 8 janvier 2020. Après cette bataille devant la justice, il devra être présenté devant le conseil disciplinaire qui décidera de son avenir au sein de la police marocaine, conclut le communiqué.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact