Les mensonges de Tagnaouti lui coûtent trois matchs de suspension

28 septembre 2019 - 14h20 - Ecrit par : I.L

La Fédération royale marocaine de Football (FRMF) a suspendu le gardien du Wydad de Casablanca et 3e portier des Lions de l’Atlas, Ahmed Reda Tagnaouti, pour trois matchs avec l’équipe nationale. Cette suspension intervient après que Tagnaouti a simulé une blessure pour éviter de jouer en tant que remplaçant pour l’équipe nationale.

Convoqué au même titre que d’autres gardiens de buts par Houcine Ammouta, l’entraîneur de l’équipe locale marocaine, pour faire partie de l’équipe qui devrait affronter l’Algérie le 21 septembre, lors du match de qualification pour le CHAN 2020, Ahmed Reda Tagnaouti, 23 ans, s’est tout simplement compromis.

Le jour de la rencontre, Ammouta a choisi Anas Zniti, le gardien de but du Raja de Casablanca, pour protéger, dès la première partie, les cages du onze de départ. Non content de la décision de l’entraîneur, le dernier rempart du Wydad de Casablanca est accusé d’avoir simulé une blessure, le samedi 21 septembre 2019, pour ne pas s’asseoir sur le banc.

Il a préféré suivre le match depuis les gradins, provoquant ainsi la colère de son sélectionneur. Ammouta, furieux du comportement du gardien de but, a produit un rapport détaillé de l’incident au Président de la FRMF, Fouzi Lekjaâ.

Après une réunion très houleuse du Conseil d’Administration, le jeudi 26 septembre, la FRMF a décidé de suspendre Tagnaouti pour trois mois. La Fédération a également condamné son manque de professionnalisme et de discipline.

Gardien numéro trois de la sélection marocaine derrière Yassine Bounou et Munir Mohand, Ahmed Reda Tagnaouti ne prendra pas part aux prochains matchs des Lions de l’Atlas, notamment, les amicaux contre la Libye (11 octobre) et le Gabon (15 octobre).

Mais, il peut toutefois continuer à jouer pour son club, le Wydad de Casablanca, pendant la période de suspension.

Après cette sanction, le mis en cause a réagi, face à cette décision, sur les ondes de Radio Mars : « J’accepte la décision de la Fédération royale marocaine de Football. Je serai toujours à la disposition de l’équipe nationale. Désormais, je dois me concentrer sur mon club. Je ne comprends pas pourquoi cette affaire a pris une telle tournure. J’étais réellement blessé. Peut-être que la prochaine fois, je ferai mieux de cacher mes blessures ».

Tags : Football - Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) - Wydad Casablanca

Aller plus loin

Maroc : 3 ans de suspension pour avoir giflé un entraîneur

Pour avoir giflé Mustapha Ouchrif, entraîneur de l’Olympique de Dcheira, Abdelhadi Indjar, secrétaire général du même club a été suspendu pour 3  ans par la Fédération royale marocaine...

Nous vous recommandons

Les saisonnières marocaines de retour en Espagne

Plus de 12 000 saisonnières marocaines travailleront dans les plantations de fruits rouges dans le Sud de l’Espagne, à Huelva, lors de la prochaine campagne agricole. Leur arrivée est prévue en décembre...

Achraf Hakimi attaqué par l’extrême droite

L’international marocain Achraf Hakimi s’est attiré les foudres de l’extrême droite française, suite à son entretien pour le journal l’Équipe. Il a affirmé que c’est la présence d’une forte communauté arabe et musulmane qui lui a permis une intégration...

Le Maroc, pays important du trafic de Brussels  Airport

Les Marocains ont été nombreux à voyager via Brussels Airport au cours du mois d’octobre, faisant du royaume l’un des pays importants du trafic de cet aéroport.

Réaction du Maroc suite à la main tendue de l’Allemagne

Le Maroc a réagi à la main tendue de l’Allemagne. S’achemine-t-on vers le réchauffement des relations diplomatiques entre les deux pays, rompues en raison des malentendus profonds au sujet des questions fondamentales du royaume notamment la question du...

Au Maroc, les femmes seules sont toujours interdites de séjour dans les hôtels

La femme marocaine seule est toujours interdite de séjour dans les hôtels de son pays. Malgré l’inexistence d’une loi, cette vieille pratique résiste au temps.

Voyages au Maroc : vers la suppression de l’obligation du PCR dans les aéroports

Mohamed Abdeljalil, ministre Transport et de la logistique a assuré que le gouvernement fait de la suppression de l’obligation de présenter le test PCR pour les voyageurs en provenance de l’étranger par voie aérienne une priorité et se penche sur la...

Amine Chariz : accident ou homicide ? (vidéo)

Un jeune homme de 22 ans est décédé, le 8 février, dans des circonstances mystérieuses à Agadir. Une enquête est en cours pour élucider cette affaire. La police tente de déterminer s’il a été victime d’un accident de circulation ou s’il a succombé à ses...

Maroc : les opérateurs du tourisme entre incompréhension, colère et désespoir

Au Maroc, le secteur du tourisme est toujours plombé par le manque de visibilité. Les professionnels ont du mal à comprendre les décisions du gouvernement (de fermer les frontières) qui douchent chaque fois leurs espoirs de pouvoir mener convenablement...

Le Maroc allège les mesures de contrôle à l’arrivée dans les aéroports

Le Maroc a décidé d’alléger les mesures de contrôle à l’arrivée dans les aéroports. Désormais, seuls les tests antigéniques rapides seront effectués de manière aléatoire.

Sahara : l’Allemagne se rapproche de la position du Maroc

L’Allemagne estime que la proposition d’autonomie est une contribution importante de la part du Maroc pour résoudre le différend autour du Sahara.