Recherche

Tanger-Casablanca : une révolution du tourisme de luxe s’annonce

© Copyright : DR

20 janvier 2020 - 11h40 - Economie

Les villes de Tanger et de Casablanca disposent d’énormes atouts pour révolutionner le tourisme de luxe. Sans compter les perspectives.

Des hôtels de luxe sont érigés dans les deux villes. À Casablanca, des enseignes prestigieuses telles que Four Seasons, Sofitel, Hyatt… en mettent plein la vue aux touristes. Avec ces enseignes, la ville dispose, à elle seule, d’une capacité de plus de 22 000 lits. Comme perspectives, 12 nouveaux hôtels, d’une capacité de 1500 chambres, seront ouverts cette année, fait savoir la délégation du tourisme de Casa-Settat, citée par la Vie éco. De même, 26 chantiers structurants sont ouverts dans la ville. Le Grand Théâtre, le Zoo Ain Sebaa, le parc de la Ligue Arabe, le Centre d’interprétation du patrimoine à la Médina, le Musée de la Résistance, l’église Buenaventura et la synagogue réhabilitées à la Médina… sont autant d’infrastructures qui vont changer la physionomie de la ville.

À Tanger, le développement des infrastructures s’accélère aussi. De grandes enseignes sont présentes : Movenpick, hôtel Tanja Marina Bay, Al Minzah, Hilton Tanger City Center & résidences, Tanger Al Houara Resort & Spa… Le W hôtel, qui figure dans la composante hôtelière du port de Tanger Ville, sera construit dès 2022/2023. La ville attire également les compagnies des transports qui affluent. Le TGV Al Boraq a, à lui seul, transporté 2,5 millions de voyageurs durant les 10 premiers mois de l’année 2019, indique l’ONCF. Quant au port de Tanja Marina Bay international, il accueille des yachts de clients fortunés.

À ce rythme, Casablanca et Tanger constitueront le terreau fertile pour le tourisme de luxe.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact