Recherche

Tanger devra encore patienter pour son téléphérique

© Copyright : DR

3 mars 2021 - 12h20 - Economie - Par: I.L

Quatre ans après l’abandon des travaux de construction du téléphérique de Tanger, par le duo français Poma et PGI Management, le groupe SOMAGEC vient également de jeter l’éponge. La crise du coronavirus serait à l’origine de ce désistement du numéro 3 du BTP au Maroc après le duo SGTM et TGCC.

Les premiers plans de ce projet phare de reconversion du Port de Tanger-Med remontent à plus de dix ans, rappelle Challenge. Alors que le groupement français avait justifié la cessation de ses activités par le bouclage du financement estimé à 250 millions de dollars, le Marocain SOMAGEC, quant à lui, n’a pas révélé la raison fondamentale de cet échec. Selon le même média, la crise du coronavirus aurait freiné l’élan de diversification du groupe, spécialisé dans la construction et l’exploitation de parkings publics.

Si SOMAGEC parkings, l’autre filiale du groupe fondé par Roger Sahyoun, a réussi dans cette concession publique en construisant 14 parkings modernes, la Société du Téléphérique de Tanger, filiale ad hoc créée par le groupe SOMAGEC, n’a pas eu cette chance. En raison du coronavirus, sa liquidation a été déjà actée.

Initié en 2010 et prévu pour être opérationnel en 2014, ce projet novateur dans le domaine de l’écologie devrait permettre d’assurer le transport de 2 800 personnes par heure, du port de Tanger vers le centre-ville.

Mots clés: Tanger , Portuaire

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact