L’Espagnol Rubau Tarres quitte le Maroc

24 mai 2021 - 13h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Après 5 années florissantes dans le secteur du Bâtiment Travaux Public (BTP) au Maroc, le groupe espagnol Rubau Tarres, basé à Tanger, a mis les clés sous le paillasson.

Rubau Tarres avait réussi à remporter plusieurs marchés, dont celui de la construction du nouveau siège de la province d’Ouazzane entre 2012 et 2014.

En un peu plus d’un an, la société a réalisé plusieurs chantiers pour le gouvernement et d’entreprises européennes qui souhaitaient s’installer dans le sol marocain, d’une valeur de plus de 8,6 millions d’euros.

Après cette période de bonnes affaires, le groupe familial a connu la traversée du désert entraînant une incapacité de renouveler le carnet de commandes et des pertes financières importantes. La crise sanitaire et économique ont aussi compliqué les choses dans un secteur du BTP en difficultés, rapporte Challenge.

Une crise qui a déjà poussé plusieurs acteurs de ce secteur soit à réduire drastiquement leurs ambitions, soit carrément à se mettre en procédure collective de traitement des difficultés.

Dos au mur, les propriétaires de Rubau Tarres ont procédé à la liquidation de la filiale marocaine. Le Maroc était jusqu’à récemment, la seule implantation du groupe en dehors de l’Europe où sa présence est limitée à la péninsule ibérique et la France.

Rappelons, que Rubau Tarres est un groupe de BTP basé à Gerona. Fondée en 1971, cette entreprise concentre son activité dans cinq domaines différents : ingénierie civile, construction, exploitations de concession (notamment de parkings), conservations des routes et fabrication de matériaux de construction.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Faillite - BTP - Chiffre d’affaires - Chômage - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : sale temps pour le secteur du BTP et de l’immobilier

La commercialisation du ciment est en baisse. À fin janvier, les ventes ont chuté de 12,3 % par rapport à l’année dernière, soit une perte de 1 037 005 tonnes. Le secteur du BTP...

Grupotec quitte le Maroc à cause « d’obstacles administratifs »

La société d’ingénierie Grupotec a décidé de fermer son bureau au Maroc et de renforcer sa présence en Europe et notamment en Espagne, où elle a d’importants projets en...

Maroc : à l’agonie, les professionnels du BTP sollicitent l’aide du gouvernement

Les professionnels du BTP ont adressé une lettre au Chef du gouvernement. L’objectif est de solliciter de l’aide pour faire face aux impacts de la crise sanitaire du coronavirus...

Maroc : le BTP a le sourire

Les ventes de ciment connaissent une croissance soutenue depuis quelques mois. Cette situation redonne le sourire aux promoteurs de BTP, après plusieurs mois de traversée du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Voici quelques projets d’autoroutes et de routes au Maroc

L’exécution des projets de construction des axes autoroutiers au Maroc se poursuit et va s’accélérer cette année, selon le ministre de l’Équipement, Nizar Baraka, qui a fait, mardi, le point sur les chantiers et leur niveau d’exécution.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Maroc 2030 : le chantier des infrastructures s’accélère

Le Maroc se prépare activement pour la Coupe du monde 2030 qu’il coorganise avec l’Espagne et le Portugal. Les autorités ont annoncé, au titre de l’année 2024, une augmentation de 42 % du volume des projets d’infrastructures pour un montant total de 64...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.