Recherche

Maroc : à l’agonie, les professionnels du BTP sollicitent l’aide du gouvernement

© Copyright : DR

22 avril 2020 - 21h00 - Economie - Par: R.H

Les professionnels du BTP ont adressé une lettre au Chef du gouvernement. L’objectif est de solliciter de l’aide pour faire face aux impacts de la crise sanitaire du coronavirus qui secoue leur secteur d’activité.

Au bord du gouffre, les acteurs du secteur du BTP, un secteur très touché par la pandémie du covid-19, appellent le gouvernement à la rescousse. À cet effet, ils ont adressé un courrier au chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, dans lequel ils ont également fait des propositions de sortie de crise, rapporte Les Inspirations éco.

Le secteur connaît une baisse du chiffre d’affaires. La Fédération nationale du BTP (FNBTP) indique une baisse de 75 % pour le bâtiment et 60 % pour les travaux. Ce qui montre à quel point le secteur est rudement touché, tout comme les autres secteurs d’activités. On retient de la situation actuelle du secteur, exposé au gouvernement, l’absence de main-d’œuvre sur les chantiers du fait de l’état d’urgence, une baisse de productivité et le problème de fourniture sur les chantiers. Il y a aussi la fermeture de plusieurs usines de matières premières. La Fédération déplore la non-assistance du secteur par les banques.

La FNBTP sollicite du gouvernement une anticipation sur la relance, en préservant l’outil de production. Autrement dit, les professionnels du secteur comptent sur une hausse des commandes publiques après la crise pour leur permettre de rebondir. Mais pour le moment, ils ont formulé des propositions pour une meilleure gestion de la crise. Il s’agit notamment de la reprise des chantiers à l’arrêt et la continuité des activités du secteur, ainsi qu’une clarification par la CNSS des employés qui doivent bénéficier de l’indemnité forfaitaire de 2 000 dirhams.

Il est sollicité du chef de gouvernement Saâd-Eddine El Othmani, une suspension des délais et des pénalités de retard pour les entreprises, et une priorité dans l’attribution des marchés publics. A cela, il faut ajouter la libération des cautions et les avances sur facture, pour les décomptes, afin de permettre aux entreprises de gérer les déficits de trésorerie. La Fédération a aussi demandé au gouvernement d’exiger du secteur bancaire, le report sans intérêts des échéances de remboursement des crédits.

Mots clés: Immobilier , BTP , Saâdeddine El Othmani , Déficit , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact