Un militant associatif condamné à 15 ans de prison pour viol sur mineure

17 septembre 2020 - 19h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un militant associatif de Tanger a écopé de 15 ans de prison pour avoir détourné et violé une mineure. Tel est le verdict rendu par la cour d’appel de la ville, mardi.

Ce chauffeur de taxi de profession militait activement au sein d’une association de Tanger lorsqu’il a fait la connaissance de la mineure il y a trois ans. À l’époque, l’adolescente avait 12 ans. Depuis l’éclatement de l’affaire en décembre 2019, les enquêteurs ont travaillé d’arrache-pied pour l’élucider.

La mère de la mineure a confié aux enquêteurs que le mis en cause harcelait son enfant, lui envoyait des messages à caractère sexuel et lui demandait de lui envoyer en retour des photographies d’elle nue, rapporte Le360. Il lui avait également demandé de le rejoindre chez lui.

L’accusation a indiqué que la mineure a été plusieurs fois abusée sexuellement en l’absence de l’épouse du prévenu. Le médecin qui a examiné la victime a affirmé qu’elle avait perdu sa virginité, précise la même source.

Poursuivi pour "détournement" et "viol" d’une mineure, le militant associatif a été condamné à 15 ans de prison ferme.

Sujets associés : Tanger - Enfant - Prison

Aller plus loin

Maroc : un fqih arrêté à Guercif pour kidnapping et tentative de viol sur mineur

Un fqih a été pris en flagrant délit de tentative de viol sur mineur, à Guercif. Il est poursuivi en état d’arrestation pour kidnapping avec violence et tentative de viol sur...

Rabat : une patiente a failli se faire violer dans un hôpital public

En se rendant à l’hôpital Ibn Sina de Rabat pour se faire opérer, cette jeune fille de 25 ans était loin d’imaginer qu’elle passerait près d’un viol avec elle pour victime. Le...

Adnane, disparu à Tanger, retrouvé mort et enterré près du domicile familial (vidéo)

Disparu dans des circonstances mystérieuses, Adnane, 11 ans, a été retrouvé, 48 heures plus tard, mort et enterré non loin du domicile de ses parents à Tanger. L’enfant a été...

Maroc : un ancien député condamné pour viol sur mineure

La chambre criminelle de première instance de la cour d’appel de Fès vient de condamner à 5 ans de prison l’ancien député Rachid El Fayek pour le « viol » d’une mineure...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le mariage des enfants légalisé au Maroc ? une photo sème le doute

La publication d’une image montrant des fillettes prétendues marocaines en robe de mariage tenues par la main par des hommes âgés est devenue virale sur les réseaux sociaux. Certains affirment que cela s’est produit au Maroc. Qu’en est-il vraiment ?

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Nisrine Marabet, 14 ans, disparue en Belgique

Child Focus, l’organisation belge dédiée à la protection de l’enfance, a lancé un avis de recherche suite à la disparition inquiétante de Nisrine Marabet, une jeune fille de 14 ans. Nisrine a été vue pour la dernière fois le dimanche 30 avril à...

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Maroc : une sortie en voiture vire au drame

Une sortie en famille qui finit en tragédie. Deux sœurs de 19 et 10 ans sont mortes noyées samedi dans le barrage de Smir près de la ville de M’diq, après que l’aînée, qui venait d’avoir son permis de conduire, a demandé à ses parents à faire un tour...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Hiba Abouk, séparée d’Achraf Hakimi, trouve du réconfort auprès de ses enfants

Affectée par sa séparation avec Achraf Hakimi et la polémique liée à leur divorce, Hiba Abouk continue de garder le moral haut et le sourire grâce à ses enfants Amin (3 ans) et Naïm (1 an).