Recherche

Tétouan : des professeurs auraient proposé des bonnes notes contre de relations sexuelles

29 avril 2017 - 12h30 - Société

C’est un scandale dont n’arrivera sans doute pas à se défaire l’université Abdelmalek Essaadi à Tétouan où des bonnes notes octroyées par des professeurs auraient été échangées contre des relations sexuelles.

C’est ce qu’affirme une page Facebook qui a été créée il y a quelques jours et citée par le site ahdath.info. Selon les administrateurs de cette page, des professeurs issus de cette université auraient ainsi proposé des bonnes notes à des étudiantes en échange de relations sexuelles.

Une étudiante, ou du moins une ex-étudiante, vient de publier des témoignages avec photos à l’appui expliquant que son professeur a exigé des relations intimes en échange de bonnes notes à l’examen. L’affaire remonterait à 2015 et c’est seulement aujourd’hui que l’ex-étudiante en parle car, dit-elle, elle ne risque plus rien.

Dans un autre message, la présumée victime publie des extraits de messages échangés avec ce professeur qui aurait promis d’agir auprès d’autres professeurs pour revoir les notes déjà données à la hausse et d’octroyer une note de 16/20 pour que l’étudiante puisse réussir son examen.

Les relations sexuelles se seraient déroulées, toujours selon son témoignage, dans le bureau du professeur au sein de l’université de Tétouan, à Martil ou encore directement à son domicile à Tanger. D’autres professeurs auraient eu recours à ces méthodes, affirme-t-elle.

L’université n’a pas souhaité réagir à ce scandale attendant, dit-on, l’instruction de la plainte déposée auprès de la police.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact