Textile : les professionnels misent sur le « Made in Morocco »

6 décembre 2021 - 15h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Les professionnels du textile veulent promouvoir la consommation locale, à travers l’habillement des Marocains par des marques nationales. Une nouvelle stratégie marketing a été conçue à cet effet pour booster les ventes à l’export.

Réunis au sein de l’association marocaine des industries du textile et de l’habillement (Amith), ces acteurs ont procédé au lancement de la nouvelle stratégie dénommée Textile 2035, « Dayem Morocco », référence faite à « la durabilité non seulement dans sa dimension environnementale, mais aussi sociale et économique », souligne Fatima Zahra Alaoui, directrice générale de l’association.

Cette opération de charme a pour objectif de faire face aux mutations du marché international, car le textile national doit profiter des opportunités actuelles pour se positionner sur de nouveaux débouchés comme la Grande-Bretagne et les États-Unis, rapporte La Vie Eco, citant les professionnels du secteur.

Pour Fatima Zahra Alaoui, « le Maroc doit, à l’instar de ces pays, être armé pour répondre aux nouvelles donnes du marché international, notamment le boom de l’e-commerce qui a été accéléré par la crise sanitaire, les nouvelles tendances du prêt-à-porter, notamment une mode plus écoresponsable et l’émergence de nouvelles matières et du recyclage ».

A lire : Le Maroc, premier exportateur de textile en Europe

À cet effet, l’Amith ambitionne de porter les exportations à 60 milliards de dirhams et à 60 % les productions en co-traitance et en produit fini. Nous devons aussi réaliser 20 % des exportations sur les nouveaux marchés de l’Amérique du Nord et de l’Europe du Nord, a-t-elle ajouté.

Pour y parvenir, l’Amith pose ses actions sur dix commandements, allant de la création des emplois à la formation, en passant par l’innovation et le digital. Parmi ces commandements, « Développons la Moroccan Touch ». Celui-ci est pensé pour habiller les Marocains avec des marques marocaines.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Textile - Exportations

Aller plus loin

Inquiétude au Maroc après la fermeture des magasins Camaïeu en France

L’enseigne française Camaïeu, spécialisée dans la vente de vêtements pour femmes, a été placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Lille le 28 septembre...

Marché polonais : des opportunités commerciales pour les exportateurs marocains de textile

En vue de dénicher les opportunités commerciales en Pologne, dans le domaine du textile, l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX), en collaboration avec le cabinet...

Le Maroc, premier exportateur de textile en Europe

Touché de plein fouet par la pandémie mondiale, le secteur du textile au Maroc a subi, à l’instar d’autres secteurs, les conséquences de la baisse de consommation et des...

Quid de l’impact de la chute des bénéfices d’Inditex sur l’industrie textile au Maroc ?

Alors que les bénéfices du groupe espagnol Inditex ont enregistré une baisse drastique de 70 % pour l’exercice 2020-2021 en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, l’on...

Ces articles devraient vous intéresser :

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.

Le Maroc dans le top 10 des marchés mondiaux de Renault

Le Maroc est désormais le dixième marché mondial de Renault et le premier de toute la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) en termes de ventes, avec 44 497 véhicules vendus au cours des neuf premiers mois de l’année 2023.

Industrie automobile : Le Maroc se positionne parmi les grands constructeurs mondiaux

L’industrie marocaine, en particulier le secteur automobile, a connu ces dernières années une croissance fulgurante, propulsant le Royaume au rang des concurrents sérieux sur la scène internationale. C’est ce qu’a affirmé Ryad Mezzour, ministre de...

Boom de l’automobile, chute du phosphate : les deux visages de l’économie marocaine

Le secteur automobile marocain a connu une forte croissance de ses exportations, atteignant près de 116,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2023, selon les dernières données de l’Office des changes.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Le Maroc peut-il résoudre la crise énergétique de l’Europe ?

Le Maroc ambitionne de produire 52 % de son énergie à partir de sources renouvelables d’ici à 2030 pour en exporter une grande partie vers l’Europe par le biais de câbles sous-marins. Va-t-il prioriser l’exportation au détriment de la satisfaction de...

Maroc : les exportations automobiles dépassent les 100 MMDH à fin novembre

Les exportations marocaines dans le secteur automobile ont généré au terme des onze premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 100,37 milliards de dirhams, en augmentation de 35% par rapport à la même période de 2021.

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.