Tourisme de niches : Plongée, surf, parapente,... nouveaux produits en 2009

29 janvier 2009 - 20h03 - Ecrit par : L.A

La mise en œuvre du plan d’action pour l’identification et la valorisation des produits touristiques dits de niches se poursuit. A la dizaine de produits lancés depuis 2004, viendront s’ajouter plusieurs autres au courant de l’année.

Pour les sports nautiques, le ministère du tourisme travaille actuellement sur deux nouveaux produits : le surf à Sidi Ifni et la plongée sous-marine à Al Hoceima. Pour cette ville, on en est au stade de l’identification du site qui abritera la base nautique avant le lancement de l’appel d’offres relatif à la réalisation et à la gestion de cette infrastructure. En parallèle, un appel à manifestation d’intérêt sera lancé pour « labelliser » des opérateurs dans cette niche en fonction de critères définis par le ministère.

S’agissant des sports aéronautiques, la démarche consiste à travailler à l’élaboration d’un plan national pour les encourager dans la mesure où le Maroc regorge de sites idoines pour leur pratique.

Pour 2009, l’attention sera portée sur le développement du parapente à Tiznit et Al Haouz (Agargour) et du vol à voile à Ouarzazate. L’autre produit qui sera mis en avant est celui de la pêche touristique à Laâyoune. Sur le créneau du tourisme de nature et d’aventure, le tourisme équestre sera à l’honneur à Tiznit, Chtouka-Aït Baha, El Jadida et Tinghir, tandis que le sport d’escalade sera initié à Errachidia et Ouarzazate.

De plus en plus d’emplois créés

Il s’agit dans ces différents cas de développer des activités sportives qui existent déjà, certes, mais à l’état embryonnaire, avec comme objectif de valoriser et d’enrichir des potentialités touristiques locales susceptibles d’avoir des retombées socio-économiques pour les populations. En fait et malgré le nombre limité des arrivées dans ces créneaux du tourisme de niche, on constate que la durée de séjour est beaucoup plus longue que pour le tourisme classique puisqu’elle peut excéder parfois les deux semaines...

Il est aussi incontestable que la promotion des produits de niches va permettre à beaucoup de régions de créer des emplois durables même si c’est en petit nombre. L’exemple de certaines activités autrefois pas très connues est à cet égard révélateur. Ainsi, si le surf à Dakhla était autrefois réservé à quelques initiés, aujourd’hui, le surf-camp autour de la lagune compte 102 lits au lieu de 20 en 2005 et a permis de créer 30 emplois directs. On peut dresser le même constat pour Mirleft ou le camp construit par Aftas Trip (4 chambres d’hôtes, 7 tentes, un restaurant de 60 couverts et une école de surf) a permis de créer une douzaine d’emplois directs stables.

Il faut aussi signaler le coup de fouet que la promotion du parachutisme à Béni-Mellal a donné à la destination où aujourd’hui plus de 30% des arrivées sont liées à ce sport. Et leur nombre croît chaque année : 2400 parachutistes ont fait le déplacement à Béni-Mellal en 2008, contre 800 seulement en 2006, et 1500 en 2007.

Source : La vie éco - M. M.

Tags : Tourisme - Office national marocain du tourisme (ONMT) - Ouarzazate - El Jadida - Al Hoceima - Promotion - Tinghir - Errachidia - Laayoune - Tiznit - Sidi Ifni - Surf - Parachutisme - Al Haouz - Escalade

Nous vous recommandons

En fuite au Maroc avec ses enfants, un Français arrêté au Portugal

Le Service portugais des étrangers et des frontières (SEF) a localisé deux mineurs italiens enlevés en France l’année dernière par leur père. Ce dernier tentait de les ramener au Maroc après avoir refusé de les confier aux services sociaux...

Les Marocains, de gros consommateurs de crédit à la consommation

Plus de 90 % des Marocains ont recours au crédit à la consommation par nécessité. Un mode de financement pourtant mal perçu dans la société. C’est ce que révèle une étude réalisée par un cabinet spécialisé.

Une lune de miel au Maroc au lieu d’un coûteux mariage

Alors qu’il planifiait un mariage coûteux, un couple new-yorkais renonce au projet et s’offre quatre lunes de miel inoubliables dans quatre pays dont le Maroc.

Israël fournira au Maroc le système de défense antiaérien Barak MX

Une entreprise israélienne a conclu un accord avec le Maroc pour la fourniture du système de défense aérienne et antimissile Barak MX.

Italie : les corps sans vie de deux SDF marocaines retrouvés à Milan

La police a retrouvé les corps sans vie de deux SDF marocaines dans un champ de maïs près de Milan. Le propriétaire du champ a été placé en garde à vue.

Le Maroc doit baisser sa consommation de pain

« Quels choix pour une plus grande autonomie du Maroc ? ». Le thème a fait l’objet d’une conférence sur la souveraineté alimentaire animée par le premier vice-président de la Confédération marocaine de l’agriculture et du développement Rural (Comader), Rachid...

« Le Maroc ne renoncera jamais à Ceuta et Melilla »

Javier Otazu, ancien correspondant de l’agence EFE à Rabat et actuellement en poste à New York, estime que le Maroc tient au Sahara et a réussi à faire changer d’avis l’Espagne sur cette question, mais ne renoncera jamais à sa revendication sur Ceuta et...

Abde Ez lâché par le FC Barcelone

La pépite marocaine du FC Barcelone, Abde Ez, fait de moins en moins parler d’elle. Son coach, Xavi Hernandez, qui l’a révélé, ne le sollicite plus depuis l’arrivée de nouvelles recrues en hiver.

Maroc : bonne nouvelle pour les familles

Au Maroc, le gouvernement prévoit d’accorder de l’aide directe aux familles nécessiteuses dans le cadre du projet de généralisation des allocations familiales en 2023.

Le Maroc ne partagera pas les informations sur les biens immobiliers des MRE

Le Maroc dit non au partage des informations sur les biens immobiliers détenus par les Marocains résidant à l’étranger (MRE). Sauf si les demandes remplissent certaines conditions. En Belgique, des familles marocaines seront expulsées de leurs logements...