Tourisme marocain : de nouvelles propositions pour sortir de la crise

17 décembre 2021 - 15h00 - Ecrit par : A.S

Le Conseil national du tourisme (CNT) a formulé des propositions d’ordre fiscal, financier et de gouvernance à même de sauver le secteur déjà durement touché par la crise sanitaire liée au Covid-19.

Un nouveau pacte public-privé composé de 10 propositions et s’inscrivant dans la continuité du contrat programme. C’est ce que propose le Conseil national du tourisme (CNT) pour assurer la sauvegarde des entreprises et éviter la destruction massive des emplois, fait savoir Les Inspirations ÉCO.

À lire : Maroc : les opérateurs du tourisme entre incompréhension, colère et désespoir

Le CNT propose notamment d’instaurer, avec les pouvoirs publics, un principe citoyen pour l’application des mesures de soutien qui permet d’assujettir le démarrage des remboursements à l’ouverture du ciel et à la levée de l’état d’urgence, pour que les opérateurs satisfassent leurs engagements sociaux, fiscaux et financiers dès que les conditions sanitaires et sécuritaires s’y prêteront. Aussi, suggère-t-il le prolongement du dispositif de versement de l’indemnité forfaitaire par la CNSS, la révision des échéanciers pour les paiements des charges sociales reportées et dues sur 2020 et 2021, pour un début de remboursement dès la levée des restrictions de voyage.

À lire : Maroc : comment sortir le secteur hôtelier de la crise ?

Autres propositions : un moratoire fiscal au titre des années 2020 et 2021, pour les taxes locales, notamment la taxe professionnelle, pour un démarrage des remboursements 6 mois après la levée des restrictions de voyage avec étalement sur 48 mois, sans frais ni pénalités ; le reprofilage des crédits Daman Oxygène et de la dette bancaire inscrite à long terme avec le GPBM avec report des échéanciers des crédits leasing, crédits à la consommation pour les entreprises du secteur ainsi que leurs salariés ; un début de remboursement 12 mois après la levée des restrictions de voyage, sans frais ni pénalités et l’accélération de la mise en place du Fonds du tourisme adossé au Fonds Mohammed VI pour l’injection de fonds propres ou de quasi-fonds propres dans le bilan d’entreprises du secteur.

Tags : Tourisme - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Conseil national du tourisme

Aller plus loin

Maroc : la prolongation de la suspension des vols ruine les espoirs des opérateurs du tourisme

Alors qu’ils espéraient la levée de la décision relative à la suspension des vols réguliers au départ et à destination du Maroc pour réaliser de bons chiffres d’affaires en ce mois de...

Maroc : un plan d’urgence pour soutenir le secteur du tourisme

Le ministère du Tourisme a annoncé un plan d’urgence d’un coût global de deux milliards de dirhams pour donner du souffle au secteur. Ce financement permettra le report des charges...

Les restaurateurs marocains craignent la mort du secteur

Asphyxiés par la crise sanitaire, les restaurateurs marocains crient à la catastrophe, invitant le ministre de tutelle à convoquer une réunion...

Maroc : le secteur du tourisme agonise

Le secteur du tourisme au Maroc a du mal à reprendre ses activités après la crise sanitaire. La reprise est très timide à Marrakech et Agadir, les principales villes touristiques...

Nous vous recommandons

15 ans après sa disparition, justice pour Thami Bennani

15 ans après la disparition de Thami Bennani, jeune de 17 ans, retrouvé mort sur une plage à Mohammedia, sa mère Hayat Alami, des influenceurs, des artistes, des sportifs et des journalistes, réclament...

PPG démarre son usine de Tanger

Le groupe américain PPG, qui commercialise notamment les produits de peinture automobile, a annoncé, jeudi, le démarrage de son usine à Tanger.

Variant Delta : contrôle et barrage sur les routes du Nord

Pour faire barrage au variant Delta, qui gagne du terrain au Maroc, les autorités ont préconisé un durcissement des mesures sanitaires, comprenant le respect strict des gestes barrières et des restrictions localisées. Ainsi, des barrages de police ont été...

"Tramdena" ou "mramden", phénomène du Ramadan au Maroc

Pendant les heures de jeûne du Ramadan, les bagarres font fureur dans les rues du Maroc. Cette année, cela a même dégénéré en meurtre dans certaines régions du pays. Ce phénomène est connu au Maroc sous le nom de "Tramdena". Quelqu’un de "mramden", est...

L’Algérie pourrait arrêter de fournir du gaz à l’Espagne

Le gouvernement espagnol « espère » que son changement de position sur le Sahara n’affectera pas l’approvisionnement du pays en gaz par l’Algérie, son principal fournisseur.

Maroc : nouvelle prolongation de la suspension des liaisons aériennes

Les autorités marocaines ont décidé de prolonger la suspension des liaisons aériennes jusqu’au 31 janvier 2022. Une annonce faite par l’Office national des aéroports (ONDA).

Gaz au Maroc : résultats « extrêmement encourageants » à Lixus

La société britannique, Chariot Oil & Gas a annoncé que le nouveau réservoir de gaz naturel découvert dans le puits d’Anchois au large de Larache est d’excellente qualité.

L’OTAN défendrait-elle l’Espagne en cas d’attaque contre Ceuta et Melilla ?

Ceuta et Melilla pourraient-elles bénéficier de l’appui militaire de l’OTAN en cas d’éventuelle attaque, bien que l’Espagne soit membre de l’organisation depuis 1982 et que les deux villes soient déclarées espagnoles depuis 1580 pour l’une et 1497 pour...

Mazraoui brise enfin le silence sur ce qui l’oppose au coach Vahid

L’international marocain Noussair Mazraoui digère difficilement son éviction de l’équipe nationale marocaine de football. Le joueur de l’Ajax Amsterdam, tout comme son coéquipier qui évolue à Chelsea, ne sont plus dans les bonnes grâces du sélectionneur...

Le Maroc perce au classement FIFA

Malgré sa défaite 3-0 contre les États-Unis lors d’un récent match amical disputé dans le cadre de la préparation à la prochaine Coupe du monde au Qatar, le Maroc a amélioré sa position au dernier classement général FIFA/Coca-Cola en totalisant 1 558,90 points...