Maroc : comment sortir le secteur hôtelier de la crise ?

13 décembre 2021 - 08h40 - Economie - Ecrit par : A.P

L’École internationale de management en tourisme et hospitalité, « Ostelea » de Rabat, a organisé un webinaire pour étudier les stratégies à déployer pour permettre au secteur hôtelier d’amorcer sa reprise, après avoir été durement touché par la crise sanitaire.

Il faut avant tout procéder à une révision des tarifs et de l’offre commerciale afin de préparer la reprise dans de meilleures conditions, a indiqué Zineb Jabri, consultante en revenue management, lors de ce webinaire. Il sera aussi important de revoir le positionnement sur le marché local, en fonction des exigences des clients marocains dont la plupart ont déjà voyagé à l’étranger, a-t-elle précisé.

Selon l’experte, la reprise du secteur passera aussi par le rétablissement de l’attractivité du secteur hôtelier pour les employés, ce qui suppose une revue du management afin de les maintenir à leurs postes dans les hôtels. En l’occurrence, il s’agira, selon Jabri, de rétablir la confiance avec le personnel, après cette période difficile de cessation quasi-totale de l’activité, ayant conduit au chômage technique de nombreux employés.

À lire : Post-Covid : quelle chance pour l’hôtellerie au Maroc ?

Les hôteliers devraient réduire leurs charges au maximum, tout en veillant à maintenir la qualité de service, estime pour sa part Mohamed Daoudi, Directeur général d’hôtel chez le groupe Atlas Hospitality, ajoutant qu’ils gagneraient aussi à diversifier leurs services pour augmenter leurs revenus. « Le tourisme interne doit être intégré d’une façon permanente dans nos approches commerciales dans le futur vu sa contribution à la résilience du secteur », a-t-il souligné.

Quant à Assil Bernossi, expert en marketing hôtelier et stratégies digitales, il a invité les hôteliers à se rapprocher de leur clientèle, aussi bien physiquement que sur les réseaux sociaux afin de les satisfaire au mieux. Les hôteliers doivent avoir une attitude curieuse et proactive afin de se relever rapidement, a-t-il conseillé.

Sujets associés : Hôtellerie - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les hôteliers lancent un SOS

Avec les nombreuses annulations d’hébergement, de restauration, comme de l’événementiel, le secteur hôtelier marocain est l’un des plus impactés par la crise sanitaire. Ses...

Maroc : les opérateurs du tourisme entre incompréhension, colère et désespoir

Au Maroc, le secteur du tourisme est toujours plombé par le manque de visibilité. Les professionnels ont du mal à comprendre les décisions du gouvernement (de fermer les...

Post-Covid : quelle chance pour l’hôtellerie au Maroc ?

Les pertes énormes enregistrées par certains secteurs-clé de l’économie marocaine sont sans précédent. L’industrie hôtelière, impactée également par cette crise, aura du mal à...

Maroc : ce que doivent faire les hoteliers pour accueillir les clients

Le ministère de la Santé, en collaboration avec la Confédération nationale du tourisme et le ministère de tutelle, étudient une stratégie visant à mettre en place un cahier de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Soufiane Hamaini veut construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla

L’ex-champion du monde de Kitesurf, Soufiane Hamaini, projette de construire un hôtel 4 étoiles à Dakhla. Dénommé Waimae Bay (du nom d’une célèbre plage de surf à Tahiti), ce complexe devrait être inauguré en 2023.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.