Post-Covid : quelle chance pour l’hôtellerie au Maroc ?

9 juin 2020 - 20h30 - Economie - Ecrit par : I.L

Les pertes énormes enregistrées par certains secteurs-clé de l’économie marocaine sont sans précédent. L’industrie hôtelière, impactée également par cette crise, aura du mal à se relever.

Les statistiques des nouveaux cas de coronavirus sont encore au rouge, alors que le Maroc s’apprête à passer le cap du déconfinement. Si certaines entreprises ont enclenché le processus de déconfinement avec leur personnel et la clientèle, l’hôtellerie est à l’arrêt, indique la Map. Par conséquent, des milliers de maisons d’hébergements (hôtels et auberges) tournent au ralenti depuis 3 mois, à cause du confinement et suite à la fermeture des frontières aériennes, terrestres et maritimes.

Englués dans de nombreuses dettes, certains établissements ont répondu encore massivement à l’élan de solidarité nationale. Ils ont mis leurs hôtels à disposition de certains patients du covid et au personnel soignant.

En attendant la reprise, des activités, la Fédération nationale de l’industrie hôtelière (FNIH) a fait des propositions quant aux mesures urgentes à respecter dans administrations ont été proposées par la Confédération nationale du tourisme (CNT), au ministère du tourisme et à soulager les hôteliers à amortir l’effet de la crise sur leur secteur, notamment en matière de report des échéances sociales, fiscales et bancaires.

La fédération a également proposé la prorogation, jusqu’au 31 décembre, du moratoire afférent au remboursement des échéances de crédit et l’exonération des impôts et des charges sociales durant la période de la crise, la réduction de la TVA pour la porter à 5 %, la baisse des taxes locales et communales, ainsi que l’activation du remboursement des crédits de TVA.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Hôtellerie - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : comment sortir le secteur hôtelier de la crise ?

L’École internationale de management en tourisme et hospitalité, « Ostelea » de Rabat, a organisé un webinaire pour étudier les stratégies à déployer pour permettre au secteur...

À Tanger, le coronavirus a ruiné la saison estivale pour les hôteliers

L’été de cette année aura été la pire saison estivale pour les hôteliers de Tanger qui n’ont pu réaliser des chiffres d’affaires auxquels ils s’attendaient. En cause, les...

Marrakech : la majorité des hôtels reste fermée

À Marrakech, le secteur de l’hôtellerie a broyé du noir pendant la saison estivale qui s’achève. En cause, le retard dans la mise en œuvre du contrat-programme pour le...

Maroc : des hôtels demandent l’aide de l’Etat

Suite au recensement lancé par le gouvernement dans le secteur de l’hôtellerie, dans le cadre du plan d’urgence, 495 hôtels et établissements touristiques ont déposé des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Accor ouvre de nouveaux hôtels au Maroc

La co-organisation du Mondial 2030 par le Maroc, l’Espagne et le Portugal aiguise les appétits du groupe hôtelier français Accor qui prévoit d’élargir son offre au royaume.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : du changement pour l’impôt sur les revenus locatifs

Au Maroc, l’imposition des revenus locatifs a connu des modifications majeures depuis 2023. Des changements qui ont un impact significatif sur les contribuables concernés.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

La contestation monte contre Booking au Maroc

Les opérateurs du secteur de l’hôtellerie au Maroc ont dénoncé, dans une lettre adressée au ministère du Tourisme, le monopole de la plateforme Booking, appelant à des actions urgentes de l’autorité pour mettre fin à ces abus.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...