Recherche

Tourisme : le SOS des entrepreneurs touristiques au Roi

© Copyright : DR

1er juin 2021 - 22h20 - Economie - Par: J.K

Le secteur touristique marocain est en agonie, et avec lui, des dizaines de milliers de familles qui en dépendent et qui sont à la porte de la mendicité. Le collectif de la nouvelle génération d’entrepreneurs du secteur appelle à la rescousse le Roi Mohammed VI.

15 mois déjà que ces professionnels ont tiré le rideau, sans aucune perspective quant à la sortie de cette crise, voire la relance de l’activité. Aussi, le collectif de la nouvelle génération d’entrepreneurs touristiques au Maroc, fait-il des propositions pour la sauvegarde et la relance du secteur en 6 points, notamment la prorogation du mécanisme de l’IF (l’indemnité forfaitaire de 2000 dirhams et les mesures liées à celle-ci) jusqu’à 3 mois minimum après la levée de l’état d’urgence sanitaire. « Ceci est un minimum, réaliste, réfléchi et objectif. […]. À défaut, les faillites vont s’accélérer et les licenciements – évités depuis 15 mois – s’imposeront ».

Les concernés demandent également la prolongation des reports de crédits et de traites jusqu’à la levée de l’état d’urgence sanitaire, pour l’ensemble des employés du secteur, sollicitant un accord entre le GPBM et Bank Al Maghrib pour ne pas en rajouter à la tension de ces employés, du coup, sans revenus.

Également sollicitée, la levée totale des restrictions de la circulation inter-régionale et la réouverture du trafic international en commençant par les vaccinés et, en sus et à défaut, les tests PCR négatifs à partir du 15 juin 2021. Une mesure à annoncer au plus tôt, afin de permettre à tous les segments de la chaîne (nationaux et étrangers) de prendre des dispositions conséquentes.

À propos de la vaccination, le collectif l’exige en priorité pour les employés du secteur, à commencer par ceux déclarés à la CNSS, appelant à une action « de communication vis-à-vis du marché international qui positionnera le Maroc comme pays à la pointe de la gestion du COVID-19 et donc comme une destination prioritaire pour un tourisme en sécurité ». Dernière proposition, l’ancrage du Maroc aux mécanismes du Pass sanitaire de l’Europe, en vue de l’intégrer dans le circuit général de programmation des compagnies aériennes et tour-opérateurs internationaux.

Mots clés: Tourisme , Emploi , Alerte , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact