Vacances : le trafic sur les autoroutes marocaines explose

17 août 2014 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Beaucoup de monde cette année sur les routes marocaines. Qu’ils viennent de l’étranger (Marocains du monde) ou des locaux, ils sont très nombreux à prendre l’autoroute, ce qui a poussé Autoroutes du Maroc (ADM) à recommander d’éviter les heures de pointe (entre 17 et 21h).

Et c’est surtout dans le nord du pays où le trafic explose. L’autoroute Fnideq - Tétouan (28 km) a par exemple vu sa fréquentation augmenter de 153% dans les premiers jours du mois d’août, nous apprend le journal l’Économiste, soit près de 7000 passages par jour, contre seulement 2746 passages quotidiens entre janvier et juillet.

Le journal impute cette « explosion » à la ruée vers la station balnéaire de Tamuda Bay. Pour s’y rendre, les touristes évitent en effet la route nationale, où les passages quotidiens ont, quant à eux, augmenté de 89% (11.000 passages début août contre 5808 passages entre janvier et juin).

Même augmentation de trafic pour les autres axes routiers du nord. Pour Tanger Est et Ouest, ADM a noté 80 et 72% de passages en plus (plus de 11.000 passages pour Tanger Est et 16.396 pour Tanger Ouest).

Qui dit plus de passages dans le nord, dit aussi hausse du trafic sur l’autoroute de Kénitra, passage obligé pour ceux désirant se rendre dans le sud du pays. Kénitra nord a ainsi vu son trafic journalier augmenter de 116% avec, tenez vous bien, 23.222 passages depuis le début du mois d’août.

Le nouvel axe qui mène à Oujda n’est pas en reste souligne le journal, qui fait état d’une augmentation de 135% (plus de 4000 passages quotidiens). Même chose pour l’autoroute d’El Jadida qui augmente de 83% avec plus de 7000 passages quotidiens et celle d’Agadir avec 91% de plus pour près de 12.000 passages quotidiens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Oujda - Tanger - Tétouan - Kenitra - Fnideq - Autoroutes du Maroc (ADM) - Opération Marhaba 2024

Ces articles devraient vous intéresser :

Autoroutes du Maroc : un nouveau projet passe mal

Anouar Benazzouz, directeur général de la Société nationale des autoroutes du Maroc, a annoncé le lancement d’un projet de reboisement des abords des autoroutes marocaines.

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...

MRE : Du changement pour l’opération Marhaba 2024

Contrairement aux années antérieures, l’opération Marhaba marquant le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc va démarrer deux jours avant la date habituelle. La coïncidence avec l’Aïd al-Adha oblige.

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

MRE : Vacances gâchées par des tracasseries administratives

C’est avec un sentiment mêlé de lassitude et de colère que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont commencer à débarquer dans les ports marocains dans les prochains jours.

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Autoroutes du Maroc sous le feu des critiques

De nombreux Marocains sont mécontents de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM). À l’origine de ce mécontentement, la mauvaise qualité des aires de repos et de la cherté de leurs produits et services.

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.

Autoroutes du Maroc : retards et dysfonctionnements inquiètent

Le retard observé dans la réalisation de certains projets d’autoroutes inquiète le parlement marocain qui a interpellé le premier responsable de la Société nationale des autoroutes pour avoir des explications sur cette situation.