Malgré la crise, les MRE ont aidé leurs familles au Maroc

3 juillet 2021 - 16h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Malgré la crise sanitaire, les Marocains résidant à l’étranger continuent de soutenir l’économie nationale. Leurs transferts n’ont pas été impactés, confirmant leur bonne résilience pendant la pandémie.

Les transferts réguliers de fonds constituent l’un des trois pôles de soutien des MRE à l’économie du royaume, à côté des gains dégagés de leurs séjours au pays en tant que touristes, ainsi que les investissements qu’ils y effectuent, fait savoir Mahmoud Arbouch, économiste au Policy Center For The New South (PCNS). Celui-ci précise que « les recettes voyage des Marocains du monde ont fondu […]durant la crise du Covid-19, passant de 78,6 milliards de dirhams, en 2019, à 36,4 milliards de dirhams, en 2020, […], et les recettes de leurs investissements ont également connu une chute en raison des restrictions de déplacements et du manque de visibilité dans le contexte de crise ».

A lire : Transfert de fonds : Guterres salue les efforts des MRE pendant la crise sanitaire

Ce n’est pas le cas du côté de leurs transferts de fonds, qui, fait observer l’économiste, ont plutôt « fait preuve d’une forte résilience, en réalisant une surprenante hausse de 5%, en 2020, pour s’établir à 68 milliards de dirhams, contre 64,7 milliards de dirhams, en 2019, à contre-courant de toutes les prévisions[…] dans un contexte économique mondial particulièrement délicat ».

Et l’analyste d’expliquer ce tableau par la conséquence de l’annulation de l’opération Marhaba 2020. Les 2 millions de Marocains du monde attendus au royaume pour les vacances d’été ont dû transférer à leurs proches, une partie des fonds dédiés. À cette raison d’ordre conjoncturel, Arbouch ajoute une autre à caractère structurel, « le rôle crucial que jouent les transferts des migrants dans la cohésion sociale entre les migrants et leurs proches ». Les Marocains de la diaspora, par ailleurs, sont des facilitateurs de commerce avec le Maroc. Eux qui, du fait de « conserver leurs habitudes de consommation marocaines dans le pays d’accueil, peuvent favoriser également le commerce marocain grâce à l’effet de réseau, entre les différentes parties », explique l’économiste au PCNS.

A lire : Les MRE jouent une rôle crucial dans la réduction de la pauvreté au Maroc

Et, vu que les Marocains du monde constituent un important pilier de développement socio-économique du pays, des mesures facilitatrices et stimulantes doivent être élaborées pour les exhorter à investir dans leur pays, notamment la nouvelle génération des migrants marocains, « à condition de bénéficier de l’assistance nécessaire pour identifier les projets prometteurs et établir les bons partenariats », poursuit-il, saluant les chantiers de dématérialisation, de digitalisation et de simplification des procédures administratives menés sur place. Autant d’ « initiatives louables qui doivent réellement incorporer la diaspora marocaine, à travers une communication claire et fluide, en considérant les Marocains du monde comme une 13ᵉ région marocaine fortement créatrice de richesses ».

Sujets associés : Transferts des MRE - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - MRE

Aller plus loin

Les investissements directs des Marocains à l’étranger en hausse

Le flux des investissements directs des Marocains à l’étranger (IDME) a connu une hausse en 2019, selon les données publiées Bank-Al-Maghrib (BAM).

Les transferts des MRE devraient fortement augmenter cette année

Dans la lignée du rebond attendu de la croissance économique en 2021 et 2022, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc devraient augmenter de...

Comment expliquer la forte augmentation des transferts des MRE ?

20,9 MMDH, c’est le total des « transferts MRE » au premier trimestre 2021, contre 14,73 MMDH au premier trimestre 2020. Plusieurs raisons expliquent cette hausse qui dépasse...

Les MRE jouent une rôle crucial dans la réduction de la pauvreté au Maroc

Les Marocains du monde ont toujours gardé un lien fort avec leur pays d’origine. À travers les transferts, les investissements et les visites touristiques, en particulier ceux...

Dossiers :

Transferts des MRE

Comment expliquer la forte augmentation des transferts des MRE ?

20,9 MMDH, c’est le total des « transferts MRE » au premier trimestre 2021, contre 14,73 MMDH au premier trimestre 2020. Plusieurs raisons expliquent cette hausse qui dépasse les 40%.

BAM : une étude pour expliquer les transferts records des MRE

Bank al-Maghrib (BAM) va mettre sur pied une commission ad hoc qui sera chargée d’apporter des explications sur la hausse spectaculaire des transferts de la diaspora marocaine enregistrée cette année.

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Le dilemme des MRE : vendre leurs biens ou se soumettre à l’échange fiscal

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) appellent à la suspension de l’accord multilatéral sur les échanges de renseignement automatiques des comptes financiers.

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Restauration : les professionnels réclament une feuille de route

Le secteur des métiers de la bouche reprend progressivement au Maroc, après des mois de cessation du fait de la crise sanitaire. Mais le bilan reste mitigé, poussant les professionnels à réclamer une feuille de route.

Abir, écrivaine à 12 ans (vidéo)

La longue période de confinement a fait naître chez Abir Zaïm la passion de l’écriture. Un don caché qui s’est réveillé au cours de cette dure épreuve. À 12 ans, elle plonge dans les réalités que les enfants ont vécues avec la propagation du Covid-19...

MRE : voici les nouvelles conditions d’accès au territoire marocain

Le Maroc a mis à jour les listes A et B qu’il a établi dans le cadre de la réouverture de son ciel. La Russie, l’Égypte et la Tunisie figurant sur la liste A se trouvent désormais sur la liste B. Les nouvelles conditions d’accès au territoire marocain...

Le Maroc maîtrise son risque-pays

Malgré la crise sanitaire, le Maroc a réussi à maintenir tous ses indicateurs du risque-pays au vert, ceci grâce aux mesures prises par les pouvoirs publics pour soutenir l’économie.

Immobilier : Les attentes des professionnels pour une relance des activités

L’immobilier peine toujours à se relancer malgré la reprise progressive des activités économiques. Le secteur continue de subir les conséquences de la crise tant sur l’activité de la promotion immobilière que sur l’emploi. Pourtant, le Maroc connaît un...

MRE

Jeu dangereux : un jeune Marocain meurt noyé en traversant le Pô à Turin

En Italie, les carabiniers et les pompiers ont repêché le corps lundi d’un jeune Marocain de 18 ans sur les rives du Pô, à Turin. Une enquête est en cours pour élucider ce décès.

Les MRE jouent une rôle crucial dans la réduction de la pauvreté au Maroc

Les Marocains du monde ont toujours gardé un lien fort avec leur pays d’origine. À travers les transferts, les investissements et les visites touristiques, en particulier ceux résidant en Europe, ils jouent un rôle crucial dans la réduction de la...

Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée aux MRE

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé mardi 30 août une réunion consacrée aux Marocains du monde. Il s’agit pour le chef de l’exécutif de mettre en place les stratégies pour venir en aide à la communauté marocaine à l’étranger.

Les transferts des MRE frôlent les 80 milliards de dirhams

Les transferts de fonds effectués par les Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) maintiennent une bonne dynamique cette année. À fin octobre, ils ont atteint 79,656 milliards DH contre 55,58 milliards de DH au cours de la même période de l’année dernière.

Les transferts des MRE devraient fortement augmenter cette année

Dans la lignée du rebond attendu de la croissance économique en 2021 et 2022, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc devraient augmenter de 7,6%, pour atteindre 73 milliards de dirhams en 2021 et une augmentation de...