Transfert de fonds : Guterres salue les efforts des MRE pendant la crise sanitaire

18 juin 2021 - 09h40 - Economie - Ecrit par : J.K

En 2020, alors que la crise sanitaire avait atteint son pic avec son bouleversement dans le monde, du travail et sur le plan social, les migrants, notamment les membres de la communauté marocaine basée à l’étranger ont montré leur ferme détermination à aider leurs proches et familles au pays, en leur envoyant de l’argent. Ce geste représente un grand sacrifice, a affirmé mercredi, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, à l’occasion de la Journée internationale des envois de fonds à la famille, appelant les pays à continuer leur soutien à ces travailleurs exceptionnels.

Contre toute attente, les envois de fonds des MRE vers leurs pays d’origine ont résisté à la crise, même si ces transferts ont chuté quelque peu. A cela, plusieurs raisons, a indiqué le patron de l’ONU. « Les migrants mettent au premier plan les besoins de leur famille, réduisant leur consommation personnelle et puisant dans leurs économies ». Ainsi, d’après les données de la Banque Mondiale, les envois de fonds aux pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire par les migrants ont seulement régressé de 1,6% en 2020, comparativement à 2019 pour s’établir à 540 milliards de dollars.

La seconde raison est liée aux changements de comportement des migrants, ainsi que des membres de la diaspora en 2020. Très vite, a souligné le Fonds international de développement agricole (FIDA), ceux-ci, tout comme leurs familles se sont adaptés aux technologies numériques. Ainsi, avec la numérisation des transferts de fonds, les transferts de fonds par téléphone ont grimpé de 65% en 2020. Plus de 200 millions de travailleurs migrants transfèrent à plus de 800 millions de membres de leur famille de l’argent dans leur pays d’origine. Les flux des envois de fonds des migrants sont trois fois plus importants que le soutien officiel au développement à l’étranger.

Dans ce sens, les efforts doivent continuer pour aider et protéger les migrants qui ont joué un grand rôle durant la pandémie, a ajouté Guterres, précisant qu’ « il est essentiel, pour la santé et la sécurité de tous, de veiller à ce que tous les migrants, quel que soit leur statut juridique au regard de l’immigration, soient intégrés aux plans de distribution du vaccin contre le Covid-19 ». Il faut également chercher à réduire davantage les coûts de transfert, conformément au Programme de développement durable à l’horizon 2030, et pour faciliter l’inclusion financière des migrants et de leurs familles, surtout dans les zones rurales pauvres. Car, « le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, offre un cadre unifié pour de telles actions », a conclu le Secrétaire général de l’ONU.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transferts des MRE - ONU - Banque mondiale - Antonio Guterres - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - MRE

Aller plus loin

Les transferts des MRE continuent de résister à la crise

Alors que la crise sanitaire liée au Covid-19 sévit encore, les Marocains résidant à l’étranger (MRE) continuent d’envoyer de l’argent à leurs proches restés au pays. La banque...

Comment expliquer la forte augmentation des transferts des MRE ?

20,9 MMDH, c’est le total des « transferts MRE » au premier trimestre 2021, contre 14,73 MMDH au premier trimestre 2020. Plusieurs raisons expliquent cette hausse qui dépasse...

Malgré la crise sanitaire : les transferts des MRE en hausse

Malgré la situation économique que traverse le monde en raison de la crise sanitaire, les transferts d’argent réalisés par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) sont en...

Transferts des MRE : la manne qui sauve les ménages marocains

Les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), sont d’une grande importance pour les ménages marocains. Ils sauvent bon nombre de familles chaque année...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Royal Air Maroc veut renforcer ses vols vers les pays où résident les MRE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer, cet été, ses vols vers les pays où vivent les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Les transferts des MRE se maintiennent en hausse

Les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont augmenté de 28,6 % par rapport à février 2022. C’est ce que précisent les indicateurs mensuels des échanges extérieurs de l’Office des changes.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Près d’un quart des potentiels bénéficiaires de l’aide au logement sont des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Les inscriptions ont démarré le 1ᵉʳ janvier.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil, le ministre du transport et de la logistique, à la Chambre des Conseillers,...