Les MRE jouent une rôle crucial dans la réduction de la pauvreté au Maroc

26 juin 2021 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Les Marocains du monde ont toujours gardé un lien fort avec leur pays d’origine. À travers les transferts, les investissements et les visites touristiques, en particulier ceux résidant en Europe, ils jouent un rôle crucial dans la réduction de la pauvreté, l’accès à l’éducation et à la santé renforçant ainsi le développement socio-économique du royaume.

L’apport de diaspora marocaine au développement économique du Maroc est significatif. Plusieurs analyses et études s’accordent sur la part importante des devises et investissements des MRE dans l’économie nationale.

Répondant aux questions dans la rubrique «  Questions à un expert  » du PCNS, l’économiste Mahmoud Arbouch, a rappelé la contribution considérable des MRE à l’économie nationale. Selon lui, les MRE et leurs descendants conservent généralement des liens étroits avec le Maroc, et apportent leur aide de manière moins directe : ils aident à tisser des liens commerciaux et d’investissement entre le Maroc et leurs pays d’accueil. De ce fait, ils peuvent être d’importants facilitateurs du commerce avec le Maroc, tant en ce qui concerne les importations que les exportations, a-t-il déclaré à la MAP.

À ce titre, l’économiste estime qu’ils doivent bénéficier d’une plus grande attention. « Étant donné l’importance de la diaspora marocaine comme levier de développement socio-économique du pays, les autorités devraient mettre en place les mécanismes adéquats pour soutenir davantage les initiatives d’investissement de ladite diaspora », a dit M. Arbouch

Ceci pourrait se faire en identifiant les secteurs clés dans lesquels pourraient investir les Marocains du monde connus pour être porteurs d’idées d’investissement novatrices, notamment dans des secteurs autres que l’immobilier qui concentre déjà 70 % du total de leurs investissements, a-t-il expliqué.

Pour M. Arbouch, la nouvelle génération des migrants marocains est «  très désireuse  » de se lancer dans des projets d’investissement innovants, à condition de bénéficier de l’assistance nécessaire pour identifier les projets prometteurs et établir les bons partenariats.

Les exportations du Maroc sont de plus en plus hétérogènes et la diaspora peut jouer un rôle déterminant de facilitation de commerce pour ce type de produits, car elle est bien placée pour combler les asymétries d’information dans des secteurs spécifiques.

A lire : Maroc : une campagne de publicité pour attirer les MRE

Si les recettes des Marocains du monde ont fondu durant la crise du nouveau coronavirus (Covid-19), passant de 78,6 milliards de dirhams (MMDH) en 2019 à 36,4 MMDH en 2020, sous l’effet de la fermeture des frontières internationales et si les recettes de leurs investissements ont également connu une forte baisse en raison des restrictions de déplacements et du manque de visibilité dans le contexte de crise, leurs transferts de fonds ont quant à eux fait preuve d’une forte résilience.

Ces transferts ont réalisé une «  surprenante  » hausse de 5 % en 2020 pour s’établir à 68 MMDH, contre 64,7 MMDH en 2019 à contre-courant de toutes les prévisions qui tablaient sur une baisse comprise entre 20 % et 30 %, faisant preuve d’un caractère fortement contra-cyclique dans un contexte économique mondial particulièrement délicat.

Cette évolution n’était pas du tout prévisible, mais au final, elle est tout à fait logique au regard du contexte particulier, en prenant en compte un certain nombre d’éléments contextuels d’ordres conjoncturel et structurel, a relevé M. Arbouch.

Sujets associés : Investissement - Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) - Chômage - Ministère de l’Economie et des Finances - MRE

Aller plus loin

Maroc : les MRE pour booster l’immobilier ?

Une nouvelle proposition de loi vient d’être soumise à la première chambre du parlement. Le texte, à l’initiative du PJD, fixe une nouvelle échéance pour bénéficier de...

Agence Urbaine de Rabat-Salé : portes ouvertes dédiées aux MRE

Du 09 août au 13 août l’Agence Urbaine de Rabat-Salé (AURS) organise des journées portes ouvertes au profit des Marocains résidant à l’étranger.

Maroc : une campagne de publicité pour attirer les MRE

Une campagne de communication a été lancée mercredi par l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) visant à inciter les voyageurs, les MRE notamment, à explorer et découvrir...

Les transferts des MRE devraient fortement augmenter cette année

Dans la lignée du rebond attendu de la croissance économique en 2021 et 2022, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc devraient augmenter de...

Ces articles devraient vous intéresser :

La Banque mondiale accorde un prêt pour le Nord-Est du Maroc

Un accord de prêt d’un montant de 236,7 millions d’euros a été signé lundi par la ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui et le Directeur du Département Maghreb et Malte au Bureau régional du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord...

Le chômage continue de baisser au Maroc

Le nombre de chômeurs au Maroc a baissé à 11,2 % au deuxième trimestre au niveau national. Un rythme qui ralentit par rapport au premier trimestre de l’année selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Le Groupe Bel cède ses parts dans Safilait

Le groupe laitier français Bel Group, actionnaire majoritaire dans la société marocaine Safilait, a annoncé la cession de ses parts à l’acteur laitier polonais Polmlek. Le montant de la transaction n’est pas connu.

Plus de trois millions de touristes au Maroc en deux mois, grâce aux MRE

Durant les mois de juin et juillet derniers, les aéroports marocains ont enregistré au total 3,2 millions de touristes, soit un taux de récupération de 100 % par rapport à la période d’avant-Covid.

L’aéroport de Casablanca se plie en quatre pour servir les MRE

En vue de simplifier la vie aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), en séjour au Maroc, l’Agence urbaine de Berrechid-Benslimane a adopté un guichet unique, dédié à ces usagers.

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Gazoduc Maroc – Nigeria : le groupe russe OMK ne veut pas investir dans le projet

Les informations selon lesquelles, le groupe russe OMK, spécialisé dans la métallurgie, était impliqué dans le financement du projet de gazoduc Maroc – Nigeria, sont fausses. La direction a apporté un démenti, niant toute intention d’investir dans ce...

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).