Les transferts des MRE devraient fortement augmenter cette année

24 juin 2021 - 22h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Dans la lignée du rebond attendu de la croissance économique en 2021 et 2022, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc devraient augmenter de 7,6%, pour atteindre 73 milliards de dirhams en 2021 et une augmentation de 2,8% pour atteindre 75,4 milliards en 2022.

Après avoir affiché une forte augmentation en 2020, avec un accroissement de 5 % à 68 MMDH, les transferts des MRE resteront sur la même lancée en 2021 puis en 2022, a indiqué Bank al-Maghrib (BAM), parlant d’une forte résistance malgré la crise liée au COVID-19.

« Les envois de fonds des Marocains résidant à l’étranger devraient continuer de croître à un rythme soutenu, avec une hausse prévue de 7,6 %, pour atteindre 73 milliards de dirhams en 2021 et une augmentation de 2,8 % pour atteindre 75,4 milliards en 2022 », précise le conseil d’administration de BAM.

En parallèle, le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a déclaré que les recettes de voyage connaitraient, sous l’hypothèse d’une hausse graduelle des arrivées de touristes étrangers à partir du second semestre de cette année, une progression modérée tout en restant bien en deçà des niveaux d’avant crise, s’établissant à 38,1 MMDH cette année et à 68,2 MMDH en 2022.

A lire : Comment expliquer la forte augmentation des transferts des MRE ?

Par ailleurs, l’analyste économique Rachid Aourraz, va justifier cette prévision en déclarant à Hespress que « la stabilité du taux d’envois de fonds des Marocains résidant à l’étranger était attendue » l’expliquant par le fait que « les conditions de confinement et de fermeture économique ont amélioré l’épargne de certaines familles marocaines vivant à l’étranger ».

Le spécialiste a poursuivi dans son analyse que ces épargnes et économies des MRE sont transférées au Maroc, que ce soit à titre d’aide à leurs familles, pour l’achat de biens immobiliers ou encore pour la réalisation de petits investissements.

Sujets associés : Croissance économique - Transferts des MRE - Politique économique - Bank Al-Maghrib (BAM) - PIB - Loi de finances (PLF 2024 Maroc) - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - MRE

Aller plus loin

Malgré la crise sanitaire : les transferts des MRE en hausse

Malgré la situation économique que traverse le monde en raison de la crise sanitaire, les transferts d’argent réalisés par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) sont en...

Comment expliquer la forte augmentation des transferts des MRE ?

20,9 MMDH, c’est le total des « transferts MRE » au premier trimestre 2021, contre 14,73 MMDH au premier trimestre 2020. Plusieurs raisons expliquent cette hausse qui dépasse...

Transferts des MRE : la manne qui sauve les ménages marocains

Les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), sont d’une grande importance pour les ménages marocains. Ils sauvent bon nombre de familles chaque année...

Les transferts de fonds des MRE augmentent de plus de 40%

Entre janvier et mars 2021, les transferts de fonds réalisés par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation de 41,8 %. Ces transferts ont ainsi atteint...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Stabilité du dirham face à l’euro et légère dépréciation face au dollar

La devises marocaines est restée quasi stable vis-à-vis de l’euro et s’est dépréciée de 0,31% face au dollar américain, durant la période du 26 octobre au 1er novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Carrières de sable illégales au Maroc : de hauts responsables pointés du doigt

De hauts responsables figurent parmi les exploitants « clandestins » de carrières de sable qui commercialisent du sable de mauvaise qualité partout au Maroc. D’ailleurs, cette activité échappe à la taxation imposée dans la loi de finances 2023.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

L’Espagne mène la vie dure aux MRE

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui prévoient de retourner dans leurs pays de résidence après avoir passé les vacances d’été au Maroc se voient interdits de transporter certains produits.

Le dirham se reprend nettement contre l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,59 % par rapport à l’euro et s’est dépréciée de 0,66 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 27 octobre au 02 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank...