Recherche

Les transferts des MRE devraient fortement augmenter cette année

© Copyright : DR

24 juin 2021 - 22h40 - Marocains du monde - Par: A.T

Dans la lignée du rebond attendu de la croissance économique en 2021 et 2022, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc devraient augmenter de 7,6%, pour atteindre 73 milliards de dirhams en 2021 et une augmentation de 2,8% pour atteindre 75,4 milliards en 2022.

Après avoir affiché une forte augmentation en 2020, avec un accroissement de 5 % à 68 MMDH, les transferts des MRE resteront sur la même lancée en 2021 puis en 2022, a indiqué Bank al-Maghrib (BAM), parlant d’une forte résistance malgré la crise liée au COVID-19.

« Les envois de fonds des Marocains résidant à l’étranger devraient continuer de croître à un rythme soutenu, avec une hausse prévue de 7,6 %, pour atteindre 73 milliards de dirhams en 2021 et une augmentation de 2,8 % pour atteindre 75,4 milliards en 2022 », précise le conseil d’administration de BAM.

En parallèle, le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a déclaré que les recettes de voyage connaitraient, sous l’hypothèse d’une hausse graduelle des arrivées de touristes étrangers à partir du second semestre de cette année, une progression modérée tout en restant bien en deçà des niveaux d’avant crise, s’établissant à 38,1 MMDH cette année et à 68,2 MMDH en 2022.

A lire : Comment expliquer la forte augmentation des transferts des MRE ?

Par ailleurs, l’analyste économique Rachid Aourraz, va justifier cette prévision en déclarant à Hespress que « la stabilité du taux d’envois de fonds des Marocains résidant à l’étranger était attendue » l’expliquant par le fait que « les conditions de confinement et de fermeture économique ont amélioré l’épargne de certaines familles marocaines vivant à l’étranger ».

Le spécialiste a poursuivi dans son analyse que ces épargnes et économies des MRE sont transférées au Maroc, que ce soit à titre d’aide à leurs familles, pour l’achat de biens immobiliers ou encore pour la réalisation de petits investissements.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , PIB , Politique économique , Croissance économique , Loi de finances (PLF 2021 Maroc) , Bank Al-Maghrib (BAM) , Transferts des MRE

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact