Recherche

Très peu des Marocains voyageront cette année

© Copyright : DR

19 juillet 2020 - 22h30 - Société - Par: G.A

Après avoir vécu sous le stress de la pandémie du coronavirus pendant plus de trois mois, certains Marocains n’attendent plus que la levée complète de l’état d’urgence sanitaire pour s’évader un peu. Ce sont les données publiées par le Haut commissariat au Plan (HCP) dans le 2ᵉ panel sur l’impact du covid-19 sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages.

Menée par le HCP du 15 au 24 juin dernier auprès de 2 169 ménages, l’objectif principal de cette enquête consiste à relever «  l’évolution des comportements socio-économiques et préventifs dans le contexte du Covid-19 et à identifier et évaluer les répercussions de cette crise sanitaire mondiale sur les différentes couches de la population marocaine  ». Ainsi, selon les statistiques, l’intention de voyager a été manifestée par 26,1% des Marocains, toutes couches sociales confondues.

Ce panel fait également savoir que 7 ménages sur 10 ne comptent pas voyager pendant les prochaines vacances d’été. En ce qui concerne la destination choisie, 78,9% préfèrent rendre visite aux membres de la famille, surtout après une si longue séparation. Les autres ont opté, soit, pour les maisons de location, les logements secondaires, les centres d’estivage, les hôtels ou les résidences hôtelières.

Pour ceux qui ont préféré rester chez eux et n’ont aucune intention de voyager, le manque de moyens est la principale raison. La deuxième est qu’ils n’ont pas l’habitude de voyager et la troisième raison est la peur d’être contaminée par le Covid-19. Pour cette dernière raison, plusieurs ménages «  préconisent de désinfecter et d’aseptiser régulièrement les sites touristiques  ».

«  37,5% recommandent de contrôler l’application des mesures de protection dans les résidences de location et 34,2% sont pour le renforcement des mesures de contrôle du personnel et des clients  ». D’autres mettent un point d’honneur sur le respect des gestes barrières et suggèrent la réduction du nombre de clients dans les établissements touristiques pour minimiser le risque de contamination.

Mots clés: Haut Commissariat au Plan (HCP) , Enquête , Etat d’urgence au Maroc , Déconfinement au Maroc

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact