Recherche

La Tunisie propose sa médiation entre le Maroc et l’Algérie

29 novembre 2018 - 12h00 - Monde

© Copyright : DR

Pour mettre fin au conflit opposant le Maroc et l’Algérie, la Tunisie vient de proposer l’organisation d’une réunion à huis-clos des ministres des Affaires étrangères des pays de l’Union du Maghreb Arabe.

« La Tunisie poursuit ses efforts diplomatiques avec les frères au niveau des pays du Maghreb pour appuyer les initiatives visant à relancer les institutions de l’Union du Maghreb arabe, et nous avons proposé des dates précises, pour organiser une rencontre de consultation à huis-clos, loin des projecteurs, entre les cinq ministres maghrébins des Affaires étrangères », a indiqué le ministre des Affaires étrangères tunisien Khemaies Jhinaoui à Assabah news et repris par le site TSA.

Le ministre a fait part de la poursuite des efforts de son pays pour « mettre fin au conflit entre le Maroc et l’Algérie », précisant que l’appel du roi Mohammed VI à un dialogue avec l’Algérie peut « contribuer à la relance » des relations entre les deux pays voisins.

Le roi Mohammed VI avait déclaré lors de son discours du 6 novembre dernier la disposition du royaume à un « dialogue direct et franc » avec l’Algérie, proposant la création d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation afin de dépasser les « différends conjoncturels ».

« Je déclare aujourd’hui la disposition du Maroc au dialogue direct et franc avec l’Algérie sœur, afin que soient dépassés les différends conjoncturels et objectifs qui entravent le développement de nos relations , a déclaré Mohammed VI. A cet effet, Je propose à nos frères en Algérie la création d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation. Le niveau de représentation au sein de cette structure, son format, sa nature sont à convenir d’un commun accord ».

L’Algérie, par la voix de son ministère des Affaires étrangères, avait quant elle affirmé avoir « saisi officiellement le secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe pour l’appeler à organiser dans les délais les plus rapprochés une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’UMA. Cette demande a été portée à la connaissance des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Union ».

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact