Tunnel Maroc-Espagne : le projet relancé ?

3 décembre 2020 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Après deux décennies de léthargie, le projet de tunnel reliant le Maroc à l’Espagne semble connaître un nouveau souffle, et ce, suite à la visite du nouveau patron de Secegsa, à Tarifa.

Le nouveau président exécutif de Secegsa en charge de ce projet s’est rendu à Tarifa pour une visite de terrain, rapporte Europasur. Lors de cette visite, le maire de cette ville a été informé que «  le projet de construction d’une infrastructure reliant l’Espagne au Maroc se poursuit  ». De même, les autorités de Tarifa et le patron de la Secegsa, société sous tutelle du ministère espagnol des Transports ont décidé de développer conjointement des actions d’information et de communication afin de promouvoir ce projet d’envergure.

D’après les études menées par Secegsa en 2018, le projet le plus viable demeure un tunnel de 38,67 kilomètres de long reliant les deux rives du Détroit. Une superficie de 27,75 kilomètres correspond à la section sous-marine, avec une profondeur maximale de 475 mètres et une pente de 3%. Les mêmes études ont montré qu’en aval du Détroit, deux zones de brèches de 4 kilomètres de longueur ont été localisées, avec un sol argileux et difficile à creuser.

Le rapport d’une étude menée par l’Université de Zurich en collaboration avec la société Herrenknecht indique qu’il est possible de construire une machine capable de traverser cette zone difficile.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Routier - Tarifa

Aller plus loin

Le Maroc construit deux stations de dessalement d’eau de mer grâce à l’Espagne

Le Maroc pourra construire deux stations de dessalement d’eau de mer dans les villes Assa Zag et Moulay Brahim. Ceci grâce à un prêt approuvé par le gouvernement espagnol.

Maroc-Espagne : les travaux du tunnel vont démarrer en 2030

Les travaux du tunnel qui reliera l’Espagne et le Maroc sous le détroit de Gibraltar, pourraient démarrer en 2030. L’infrastructure devrait être connectée au gazoduc...

Le projet de construction d’un tunnel entre l’Espagne et le Maroc refait surface

Les choses se précisent pour le projet de construction d’un tunnel reliant l’Espagne et le Maroc sous le détroit de Gibraltar. Des échanges ont eu lieu entre les parties ces...

Tunnel de Gibraltar : le Royaume-Uni veut court-circuiter l’Espagne

Dans le cadre du renforcement de leurs relations, le Royaume-Uni et le Maroc s’apprêtent à lancer un projet de construction d’un pont ou d’un tunnel qui unirait les villes de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

Autoroutes du Maroc sous le feu des critiques

De nombreux Marocains sont mécontents de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM). À l’origine de ce mécontentement, la mauvaise qualité des aires de repos et de la cherté de leurs produits et services.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Voici les projets d’autoroutes en cours au Maroc

Le Maroc met en œuvre des projets d’autoroutes et de route d’envergure. Certains affichent un taux de réalisation de 100 %, tandis que d’autres avancent à grands pas.