Voici pourquoi le Maroc n’a pas encore reçu le vaccin russe Spoutnik 5

30 mars 2021 - 20h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Alors que le Maroc devait recevoir un premier lot de vaccin russe Spoutnik fin mars, c’est le statu quo. Et pour cause, aucun accord commercial n’a été jusqu’à présent signé entre les deux pays.

Dans une déclaration à l’Agence de presse espagnol (EFE) le 11 mars, le ministre marocain de la Santé, Khalid Aït Taleb avait déclaré que « le Maroc a commandé 1 million de doses du vaccin russe Spoutnik V et que « les doses seront livrées au royaume en deux lots. Le premier lot en mars, le second en avril, en fonction des disponibilités du fabricant russe ». Deux jours plus tôt, il avait discuté avec les responsables du Fonds d’investissement direct Russe (RDIF) dans l’espoir de trouver un accord sur les termes du contrat commercial concernant la commercialisation du vaccin Spoutnik V.

À ce jour, le Maroc n’a reçu aucune livraison du vaccin russe. Contacté par Hespress, l’ambassadeur de Russie à Rabat, Shuvaev Valerian Vladimirovich, a affirmé que le retard de livraison s’explique par le fait qu’il n’existe aucun accord commercial entre son pays et le royaume, concernant une éventuelle livraison du vaccin Spoutnik V, administré en une seule dose. Toutefois, il a rassuré qu’«  il n’y a pas de problèmes ou d’obstacles concernant la commercialisation du vaccin russe au Maroc ». Selon lui, il y a des « questions techniques et financières qui sont en cours de résolution avant la signature du contrat commercial entre les deux parties ».

Valerian Vladimirovich a par ailleurs expliqué que de nombreux facteurs entrent en ligne de compte dans la commercialisation du vaccin russe dans le monde en particulier au niveau des dates de livraison et la capacité de production du fabricant, en passant par les contraintes à répondre aux besoins nationaux de la Russie.

Plus de 40 pays dont l’Algérie, la Tunisie et le Maroc, l’Égypte, la Syrie, la Jordanie, l’Irak, l’Iran, les Émirats arabes unis, le Bahreïn, le Pakistan, Turkménistan et Ouzbékistan, la Russie, Biélorussie, les Émirats arabes unis, l’Inde et le Venezuela ont approuvé Spoutnik V dans la campagne contre le Covid-19. Le vaccin russe est efficace à 91,6 % contre les formes symptomatiques de la maladie, avait fait savoir The Lancet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coopération - Russie - Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

La Russie veut imposer son vaccin au Maroc

La Russie multiplie les démarches pour obtenir le feu vert du Maroc pour l’enregistrement et la mise sur le marché marocain du vaccin Sputnik V contre le Covid-19.

Covid-19 : le Maroc va recevoir son premier lot du vaccin russe Spoutnik V

Le Maroc va recevoir son premier lot de vaccins russes Spoutnik V ce mois-ci et au mois d’avril, a indiqué le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb. Ces nouvelles doses...

Le Maroc reçoit bientôt la livraison du vaccin russe Spoutnik V

Le Maroc a commandé près d’un million de doses du vaccin russe Spoutnik V contre le coronavirus. Les détails pour l’achèvement de cette livraison qui devra passer par plusieurs...

Le Maroc va recevoir son premier lot de vaccin Spoutnik V

Après la réception du lot de vaccin anti-Covid du laboratoire chinois Sinopharm, le Maroc est sur le point de recevoir ses premières doses de vaccin russe. C’est ce qu’ont...

Ces articles devraient vous intéresser :

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.