Déjà des actes de vandalisme sur les nouveaux bus de Casablanca

16 février 2021 - 08h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

48 h après leur mise en service, neuf des véhicules de la flotte de 450 bus de Casablanca ont été vandalisés par deux jeunes. Ils ont été interpellés grâce aux caméras de surveillance des nouveaux bus.

Âgés entre 16 et 17 ans, ces deux jeunes garçons ont occasionné d’énormes dégâts sur les bus de transport. Ils ont aussi blessé un chauffeur de bus de ligne 11 dont le terminus est Salmia 2. Pour Mehdi Safwane, directeur général d’Alsa Al Baida, l’entreprise gestionnaire déléguée, les bus vandalisés desservent les quartiers Tacharouk, Oulfa, Maarif et Anassi.

Dans un communiqué, la wilaya de Casablanca a annoncé que l’interpellation des jeunes est intervenue quelques heures après leur acte de vandalisme. Les caméras qui sont installées sur chaque bus renvoient les images des gestes et actes des suspects sur une plateforme de suivi installée au siège de la société. Elles seraient à l’origine de ces interpellations.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Automobile - Arrestation

Aller plus loin

Casablanca a (enfin) des nouveaux bus

La grande métropole marocaine, Casablanca, a désormais de nouveaux bus. La société «  Irizar  » a dévoilé les image des bus tant attendus par les Casablancais.

Des bus électriques à 2 étages bientôt à Casablanca

Une nouvelle flotte de bus haut de gamme va être mise en circulation à Casablanca à partir de la mi-2021. Moyen de transport écologique, les bus électriques à 2 étages...

Les Casablancais peuvent profiter de leurs nouveaux bus

Le top a été donné ce vendredi 12 février à Casablanca pour la mise en exploitation des nouveaux bus au profit des Casablancais. 450 sur les 700 seront mis en service dès lundi.

Ces articles devraient vous intéresser :

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

Le Maroc accueille le premier centre d’essais de voitures en Afrique

Le groupe allemand FEV vient d’inaugurer au Maroc le premier centre d’essais des prototypes de voitures neuves en Afrique. Un centre à la pointe de la technologie et à l’abri des regards indiscrets.

Les voitures de luxe séduisent de plus en plus les Marocains

Les voitures de luxe cartonnent comme jamais au Maroc. En témoignent les résultats des ventes d’automobiles aux six premiers mois de cette année.

17% des voitures Renault vendues dans le monde ont été produites au Maroc

Renault Group Maroc franchit en avance ses objectifs d’intégration locale et de sourcing local, dépassant ainsi les engagements de l’écosystème Renault. En effet, avec un taux d’intégration locale, hors mécanique, atteignant 65,2 % en 2022 pour un...

Dacia, leader du marché automobile marocain, Renault et Hyundai en embuscade

Le marché automobile marocain a connu un début d’année 2024 en demi-teinte, avec une croissance encourageante en janvier suivie d’une baisse inattendue en février.

La voiture NEO « Made in Morocco » bientôt sur le marché

Le Maroc procèdera bientôt au lancement de NEO, la toute première voiture conçue et produite sur le sol marocain. Le véhicule a déjà validé les tests statiques et dynamiques au Maroc et à l’étranger. Le processus de son homologation est en cours.

Combien coûte la Lamborghini Urus du rappeur marocain Morad ?

Le rappeur marocain Morad a été récemment aperçu dans les rues du Maroc à bord d’une Lamborghini Urus, une SUV de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Nouvelle baisse du marché automobile marocain

Après trois mois successifs de croissance, le marché automobile marocain a renoué avec la baisse des ventes au cours du mois de novembre 2022.

Saint-Gobain : l’Espagne délaissée au profit du Maroc

Saint-Gobain a annoncé le lancement de négociations en vue de la cessation d’activité de son usine de pare-brise à Avilés (Espagne), ce qui pourrait entraîner la suppression de 280 emplois et un départ vers le Maroc.

Véhicules électriques : deux usines géantes de batteries au Maroc

Le Maroc va bientôt disposer de deux usines de fabrication de batteries de véhicules. Les projets sont évalués à 6 milliards d’euros et à 4 milliards d’euros, a annoncé cette semaine Ryad Mezzour, le ministre marocain de l’Industrie et du commerce.