Variole du singe : le Maroc adopte un plan national de surveillance et de riposte

23 mai 2022 - 08h20 - Ecrit par : A.S

Le Maroc se dit prêt à faire face à la variole du singe qui se propage dans de nombreux pays d’Europe et de l’Amérique du Nord. Un plan national de surveillance et de riposte a été mis en place par le ministère de la Santé.

Même si pour de nombreux épidémiologistes marocains, il est improbable que la maladie atteigne le Maroc, le ministère a tenu à prendre ses dispositions à travers la mise en place d’un plan national de surveillance et de riposte contre la maladie. « Toute personne présentant une éruption cutanée, vésiculeuse ou vésiculo-pustuleuse, avec fièvre au-dessus de 38 degrés sera considérée comme cas suspect », fait part le ministère.

À lire :Variole du singe : le Maroc se met en état d’alerte

Selon le département dirigé par Khalid Ait Taleb, même « les personnes ayant eu un contact avec un cas confirmé dans les 21 jours précédant l’apparition des symptômes, ou tout cas suspect ayant effectué, dans les 21 jours précédant l’apparition des symptômes, un voyage dans un pays où la maladie est endémique ou un pays ayant enregistré une chaîne de transmission depuis début mai 2022, ou tout cas suspect avec atteinte des paumes des mains et/ou des plantes des pieds, ou encore avec présence d’adénopathies seront considérés comme des cas probables.

À lire :Maroc : une manifestation cutanée chez des écoliers sème la panique

Le ministère informe les Marocains que tout cas suspect ou probable doit être immédiatement déclaré à l’autorité sanitaire provinciale ou préfectorale dont relève la structure sanitaire (publique ou privée) où le médecin a évoqué le diagnostic. « La Délégation provinciale/préfectorale du ministère de la Santé et de la protection sociale coordonne, en urgence, avec le service régional de la Santé la vérification de la définition de cas et procède à l’investigation épidémiologique dès que le cas est classé comme cas probable », ajoute-t-on.

À lire : Un hôpital déserté suite à l’arrivée d’un MRE d’Italie avec une fièvre élevée

Le plan du ministère conseille l’auto-isolement de deux semaines à toute personne présentant des signes cliniques compatibles avec un cas suspect, même s’il n’est pas classé probable ou même si une forte suspicion de la varicelle ou autres fièvres éruptives n’est pas établie. Un respect rigoureux des mesures d’hygiène est recommandé, et le traitement symptomatique doit être prescrit par le médecin traitant et, si l’hospitalisation est indiquée, elle doit se faire en isolement dans une salle retenue pour ce genre de cas.

À lire : Maroc : l’ONSSA a réussi à éradiquer les foyers de la fièvre aphteuse

Au cas où la maladie toucherait un élève ou un étudiant, il sera immédiatement retiré du cadre scolaire ou estudiantin. Si c’est un fonctionnaire ou autre agent de l’État, l’arrêt de travail est automatique, et ils devront suivre un traitement dûment autorisé par un médecin pour une durée de 14 jours. Ils ne seront autorisés à reprendre qu’après présentation d’un certificat de guérison, précise le ministère.

Tags : Ministère de la Santé - Santé

Aller plus loin

Variole du singe : les cas suspectés au Maroc sont négatifs

Les trois cas suspects de variole du singe signalés au Maroc sont négatifs, selon le ministère de la Santé.

Le Maroc enregistre son premier cas de la variole de singe

Un premier cas positif au Monkeypox, la variole du singe, a été enregistré ce jeudi au Maroc, selon le ministère de la Santé. Il s’agit d’un cas venu d’un pays...

Fièvre aphteuse : le Maroc intensifie les contrôles aux frontières avec l’Algérie

Suite à la réapparition de la fièvre aphteuse en Algérie, l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) a affirmé dans un communiqué avoir renforcé les...

La fièvre aphteuse sème la panique à l’approche de l’Aïd !

Après sa propagation en Algérie et en Egypte, la fièvre aphteuse a semé un état de panique chez les éleveurs de bovins, d’ovins et de caprins au Maroc. Le Royaume s’est empressé de...

Nous vous recommandons

Un chef de parti algérien appelle à renverser le régime marocain

Tayeb Zitouni, chef du Rassemblement national démocratique (RND) en Algérie, lors d’une intervention jeudi à Tiaret, a appelé les Marocains à «  renverser le pouvoir marocain  ».

Maroc-Royaume-Uni : un pas de plus vers la construction du câble électrique sous-marin

L’entreprise britannique Xlinks, qui porte le projet d’interconnexion électrique sous-marine entre le sud du Maroc et le Royaume-Uni, s’active. Elle a lancé un appel d’offres pour des études géophysiques et géotechniques...

L’Espagne envoie deux navires militaires non loin du Maroc

Deux navires de la marine espagnole ont effectué vendredi des opérations contre les mines dans le chenal d’entrée et de sortie du port de Melilla. L’opération intervient après la découverte d’une ferme piscicole installée par une société marocaine dans les...

France : une élue mise en examen pour son implication présumée dans un trafic de drogue depuis le Maroc

Soupçonnée d’implication dans un trafic de drogue depuis le Maroc, la maire d’une commune de Seine-Maritime a été mise en examen pour complicité. En octobre dernier, elle avait été arrêtée et gardée en vue dans le cadre de cette affaire, avant d’être libérée,...

L’État islamique menace le Maroc à cause de ses relations avec Israël

Pour avoir normalisé ses relations avec Israël, le Maroc est devenu la cible permanente de l’État islamique (Daech). Pour le moment, les terroristes pro-Daech n’arrivent pas encore à attaquer le royaume qui dispose d’un service de renseignements efficace et...

Marine Le Pen « touchée » par la mort de Rayan

La présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, a témoigné sa solidarité à la famille de Rayan, le garçon de 5 ans décédé samedi après avoir passé cinq jours coincé dans un puits de 32 mètres de...

Maroc : probable reprise des liaisons maritimes avec l’Espagne

Le Maroc pourrait reprendre le trafic maritime de passagers avec l’Espagne, suspendu depuis mars 2020 pour raison de crise sanitaire.

Netflix dévoile la série Soil sur les Belgo-marocains (vidéo)

Netflix a dévoilé la nouvelle bande-annonce officielle de la série belge Soil, réalisée par les Belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah. Une série qui parle d’un dilemme auquel la communauté marocaine se trouve confrontée en...

L’aéroport d’Agadir accueille de nombreux MRE

Suite à la réouverture officielle des frontières, le trafic aérien a repris à l’aéroport d’Agadir. Les premiers passagers ont foulé le sol marocain en provenance de Las Palmas et de la France.

France : une entreprise oblige Mohamed à s’appeler Antoine (vidéo)

L’affaire qui oppose l’ingénieur Mohamed Amghar à l’entreprise Intergraph France était à nouveau instruite devant le Conseil des Prud’hommes. La société est accusée de discrimination raciale et harcèlement...