Variole du singe : voici le protocole adopté par le Maroc

27 mai 2022 - 07h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le Maroc a mis en place un plan national de surveillance et de riposte contre la variole du singe. Le contenu de ce dispositif a été dévoilé à l’ensemble des composantes de l’écosystème de santé, que ce soit dans le public ou le privé.

La direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies, affiliée au ministère de la Santé, qui coordonne le protocole, a dévoilé les différentes mesures prises pour faire face à la variole du singe, notamment la prévention pour contrer l’entrée de la maladie sur le territoire national, la détection précoce des cas et la conduite à tenir.

Ainsi, selon le plan opérationnel de riposte, toute personne présentant une éruption cutanée, vésiculeuse ou vésiculo-pustuleuse, avec fièvre supérieure à 38 °C est qualifiée de cas probable. Par contre, un cas confirmé est défini comme étant un cas probable chez qui l’infection par le virus de monkeypox a été confirmée par technique moléculaire au laboratoire.

Le document souligne également que toute personne ayant eu un contact physique direct non protégé avec la peau lésée ou les fluides biologiques d’un cas probable ou confirmé symptomatique, quelles que soient les circonstances, est traitée comme contact à risque.

Dans tous les cas, précise la note, tout cas suspect ou probable doit être immédiatement déclaré à l’autorité sanitaire provinciale/préfectorale dont relève la structure sanitaire (publique ou privée) où le médecin a évoqué le diagnostic.

A lire : Le Maroc veut s’approvisionner en médicament contre la variole du singe

Par ailleurs, le ministère a précisé les conditions de prise en charge des différents cas. Ainsi, toute personne suspectée doit bénéficier d’une consultation médicale avec un interrogatoire et un examen clinique poussée pour le reclasser éventuellement. L’individu doit s’auto-isoler à domicile pendant trois semaines avec contrôle biquotidien de la température.

L’équipe provinciale/préfectorale d’Intervention Rapide (EIR) doit instaurer un suivi téléphonique régulier afin de vérifier l’absence de symptômes de la maladie. En cas de fièvre ou d’éruption, une personne-contact ne doit pas se rendre dans une structure sanitaire, mais sa prise en charge sera organisée par l’EIR, conclut la note.

Sujets associés : Ministère de la Santé

Aller plus loin

Variole du singe : le Maroc renforce les contrôles aux frontières

Le Maroc a décidé d’intensifier le contrôle au niveau de ses frontières afin de faire face à l’augmentation inquiétante des nombres de cas de variole du singe dans le monde.

Le Maroc veut s’approvisionner en médicament contre la variole du singe

Le Maroc envisage de s’approvisionner en Tecovirimat, une thérapie antivirale administrée en cas de cas graves dus à la variole du singe.

Variole du singe : le Maroc adopte un plan national de surveillance et de riposte

Le Maroc se dit prêt à faire face à la variole du singe qui se propage dans de nombreux pays d’Europe et de l’Amérique du Nord. Un plan national de surveillance et de riposte a...

Variole du singe : les singes de la place Jamaa el Fna recensés

Face à la propagation de la variole du singe dans le monde, le Maroc a adopté des mesures de prévention. Marrakech recense les singes de la place de Jamaâ El Fna. Déjà trois cas...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des pastèques contaminées dans les assiettes des Marocains ?

Le groupe du parti socialiste à la Chambre des représentants a adressé une question au ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb, au sujet de la présence de pastèques contaminées sur le marché marocain.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Maroc veut garantir un système de santé « exemplaire » dans 5 ans

Khaled Aït Taleb, ministre de la Santé et de la protection sociale dévoile ses ambitions pour le secteur de la santé. Il entend mettre en œuvre une réforme devant garantir un système de santé « exemplaire » dans un délai de cinq ans.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.