Variole du singe : voici le protocole adopté par le Maroc

27 mai 2022 - 07h40 - Ecrit par : A.S

Le Maroc a mis en place un plan national de surveillance et de riposte contre la variole du singe. Le contenu de ce dispositif a été dévoilé à l’ensemble des composantes de l’écosystème de santé, que ce soit dans le public ou le privé.

La direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies, affiliée au ministère de la Santé, qui coordonne le protocole, a dévoilé les différentes mesures prises pour faire face à la variole du singe, notamment la prévention pour contrer l’entrée de la maladie sur le territoire national, la détection précoce des cas et la conduite à tenir.

Ainsi, selon le plan opérationnel de riposte, toute personne présentant une éruption cutanée, vésiculeuse ou vésiculo-pustuleuse, avec fièvre supérieure à 38 °C est qualifiée de cas probable. Par contre, un cas confirmé est défini comme étant un cas probable chez qui l’infection par le virus de monkeypox a été confirmée par technique moléculaire au laboratoire.

Le document souligne également que toute personne ayant eu un contact physique direct non protégé avec la peau lésée ou les fluides biologiques d’un cas probable ou confirmé symptomatique, quelles que soient les circonstances, est traitée comme contact à risque.

Dans tous les cas, précise la note, tout cas suspect ou probable doit être immédiatement déclaré à l’autorité sanitaire provinciale/préfectorale dont relève la structure sanitaire (publique ou privée) où le médecin a évoqué le diagnostic.

A lire : Le Maroc veut s’approvisionner en médicament contre la variole du singe

Par ailleurs, le ministère a précisé les conditions de prise en charge des différents cas. Ainsi, toute personne suspectée doit bénéficier d’une consultation médicale avec un interrogatoire et un examen clinique poussée pour le reclasser éventuellement. L’individu doit s’auto-isoler à domicile pendant trois semaines avec contrôle biquotidien de la température.

L’équipe provinciale/préfectorale d’Intervention Rapide (EIR) doit instaurer un suivi téléphonique régulier afin de vérifier l’absence de symptômes de la maladie. En cas de fièvre ou d’éruption, une personne-contact ne doit pas se rendre dans une structure sanitaire, mais sa prise en charge sera organisée par l’EIR, conclut la note.

Tags : Ministère de la Santé

Aller plus loin

Le Maroc veut s’approvisionner en médicament contre la variole du singe

Le Maroc envisage de s’approvisionner en Tecovirimat, une thérapie antivirale administrée en cas de cas graves dus à la variole du singe.

Variole du singe : le Maroc renforce les contrôles aux frontières

Le Maroc a décidé d’intensifier le contrôle au niveau de ses frontières afin de faire face à l’augmentation inquiétante des nombres de cas de variole du singe dans le...

Variole du singe : le Maroc adopte un plan national de surveillance et de riposte

Le Maroc se dit prêt à faire face à la variole du singe qui se propage dans de nombreux pays d’Europe et de l’Amérique du Nord. Un plan national de surveillance et de riposte a été...

Variole du singe : le Maroc se met en état d’alerte

Face à la propagation de la maladie de la variole du singe en Europe et dans le monde, le Maroc a opté pour l’anticipation, en mettant en place un plan de veille et d’alerte...

Nous vous recommandons

Indignation après la condamnation d’une Maroco-italienne pour outrage à l’islam

Le Forum de la modernité et de la démocratie a réagi à la condamnation d’une Maroco-italienne pour outrage à l’islam. Devant le tribunal de première instance de Marrakech, la jeune femme a écopé de trois ans et demi de...

Une nouvelle ferme solaire mise en service très prochainement dans le nord

L’installation des fermes solaires se poursuit au Maroc. Après celle d’Oualidia, opérationnelle depuis le premier trimestre 2021, c’est une nouvelle ferme qui sera mise en service très prochainement dans le Nord du...

Maroc : pour un meilleur partage des biens en cas de divorce

Une association propose la modification de certains articles du Code de la famille pour corriger l’injustice qui est faite à la femme marocaine dans les cas de conflits conjugaux. Celles-ci sont souvent écartées ou ne bénéficient pas du partage...

Atterrissage d’urgence d’un avion à Casablanca

Un vol de la compagnie Iberia au départ de Madrid à destination de Dakar, a dû effectuer un atterrissage d’urgence à Casablanca, en raison d’un jeune homme d’origine subsaharienne, ivre et agressif, qui n’arrêtait pas de gêner l’équipage et le reste des...

Maroc : tuer une hyène mène en prison

Deux personnes ont été condamnées pour avoir tué un animal appartenant à une espèce en voie de disparition. Leur forfait apparaissait dans une vidéo devenue virale sur la toile au Maroc.

Deux nouvelles trémies à Salé

La ville de Salé disposera de deux trémies près de Dar As-Sekkah et de l’aéroport. Les travaux qui démarreront bientôt, ont été confiés à la société de BTP El Hallaoui qui a remporté les deux appels d’offres lancés début mars par Rabat Région Aménagements pour la...

Ce qui a fait tomber le chirurgien Hassan Tazi

L’affaire du célèbre chirurgien esthétique casablancais Hassan Tazi, en détention provisoire pour traite d’êtres humains et abus de faiblesse, livre peu à peu ses secrets. Elle a été révélée grâce à un...

Maroc : les frontières maritimes restent fermées jusqu’au 7 février

Le transport de passagers par les ports marocains ne sera pas possible avant le 7 février, a annoncé le ministère des Transports, sans préciser si les lignes maritimes seront relancées après cette échéance.

Yassine Ouhdadi décroche l’or aux Jeux paralympiques

Yassine Ouhdadi, l’athlète espagnol d’origine marocaine, a remporté la médaille d’or au 5 000 mètres T13 (personnes ayant une déficience visuelle légère) aux Jeux paralympiques de Tokyo, avec un temps de...

Le Maroc impose le cachet d’entrée pour les habitants de Melilla

La déléguée du gouvernement à Melilla, Sabrina Moh, a annoncé que les autorités marocaines vont imposer le cachet d’entrée sur les passeports aux habitants de la ville autonome désireux de traverser la frontière pour se rendre dans le...