Des capsules de cocaïne découvertes dans l’estomac d’un Vénézuélien à Marrakech

4 juin 2017 - 19h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La police de l’aéroport Marrakech-Menara a interpellé cette semaine un ressortissant vénézuélien soupçonné d’être impliqué dans le trafic international de drogues dures.

Le mis en cause a été soumis à des examens médicaux à l’hôpital Ibn Tofail de Marrakech qui ont révélé la présence de « nombreux corps étrangers et suspects sous forme de capsules dans son estomac », indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué publié par la Map.

En tout, 48 capsules de cocaïne d’un poids total de 650 grammes ont ensuite été découvertes dans son estomac lors d’un deuxième examen, précise la même source. Placé en garde à vue, le mis en cause sera présenté à la justice dès la fin de l’enquête de police.

Ces dernières années, plusieurs centaines de personnes ont été arrêtées pour trafic de drogue dans les aéroports marocains, principalement celui de Casablanca. La majorité des trafiquants proviennent du Sao Paulo au Brésil.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Aéroport Marrakech Menara - Aéroport Mohammed V Casablanca - Cocaïne

Aller plus loin

Tarn : deux individus venant du Maroc arrêtés avec du cannabis dans l’estomac

Deux jeunes originaires du Tarn, de retour d’un séjour au Maroc, ont été arrêtés vendredi à Toulouse avec 680 grammes de cannabis dans leurs estomacs.

Une Espagnole arrêtée au Maroc avec 63 capsules de cocaïne dans son estomac

La police de l’aéroport Mohammed V de Casablanca vient d’arrêter une ressortissante espagnole pour trafic de drogue. Elle avait 1.490 grammes de cocaïne dont 63 capsules dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

L’aéroport de Marrakech se refait une beauté

Les travaux d’extension et de mise à niveau de l’aéroport de Marrakech vont bientôt démarrer. Un appel d’offres vient d’être lancé à cet effet.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

L’aéroport de Marrakech se dote d’un nouveau système de gestion de passagers

Depuis le 17 janvier dernier, l’aéroport de Marrakech s’est équipé d’un nouveau système de gestion aéroportuaire pour améliorer la fluidité et minimiser les perturbations et les désagréments des passagers.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

L’aéroport de Casablanca et Royal Air Maroc sous le feu des critiques

Les voyageurs sont mécontents de l’aéroport Mohammed V Casablanca et de la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM). À l’origine de ce mécontentement, la perte répétée des bagages mais aussi la mauvaise qualité des services d’escorte.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.