Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

23 mars 2021 - 22h40 - Economie - Ecrit par : J.K

L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu une légère augmentation en février 2021. Cette hausse est de 0,3 % par rapport à la même période de 2020.

L’augmentation de l’IPC en février 2021, est principalement due à la hausse de l’indice des produits non alimentaires de 0,9 % et de la baisse de celui des produits alimentaires de 0,8 %, a indiqué le HCP dans une note d’information relative à l’IPC du mois de février 2021. Pour les produits non alimentaires, les différences connues vont d’une chute de 0,1 % pour les « loisirs et culture », la « communication » et la « santé » à une hausse de 2,5 % pour le « transport ».

En ce qui concerne le glissement annuel, l’IPC a enregistré une augmentation de 0,1 % de l’indice des produits non alimentaires et la baisse de 0,1 % de l’indice des produits alimentaires en février 2021. Pour les chutes enregistrées sur les produits alimentaires entre janvier et février, elles sont liées aux « légumes » avec 1,5 %, « poissons et fruits de mer » et les « viandes » avec 1,3 % et le « sucre, confiture, miel, chocolat et confiserie » avec 0,2 %. Par contre, les prix ont grimpé de 2,4 % pour les « huiles et graisses », de 1,6 % pour les « fruits » et de 0,3 % pour le « lait, fromage et œufs ». Pour les produits non alimentaires, ce sont les prix des « carburants » qui ont surtout augmenté avec 2,5 %, a souligné le HCP.

Par ailleurs, Agadir, Tanger et Errachidia sont les villes ayant connu les augmentations les plus importantes de l’IPC avec 0,3 %. Oujda et Settat ont enregistré 0,2 % et Marrakech, Tétouan et Al-hoceima, 0,1 %. Par contre, Safi et Dakhla ont eu les plus grandes baisses avec respectivement 0,6 % et 0,2 %. En tenant compte de ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait enregistré une hausse de 0,2 % en février 2021, comparativement à janvier 2021 et de 0,6 % par rapport à février 2020, a conclu le HCP.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Consommation - Inflation

Aller plus loin

Maroc : le prix des carburants a flambé au mois de juin

Selon le Haut-commissariat au plan (HCP), le prix des carburants a flambé de 8,1 % dans le mois de juin. De façon générale, l’indice des prix à la consommation a baissé de 0,3 %...

Quelles sont les villes les plus chères au Maroc ? Et les moins chères ?

Au Maroc, les prix à la consommation ont augmenté de 0,4%, selon une estimation provisoire publiée par le Haut commissariat au plan (HCP). Voyons en détail les chiffres pour...

Maroc : légère hausse de la croissance économique au 1er trimestre

L’économie marocaine devrait connaître une croissance de 0,5% au premier trimestre « en variation annuelle, après quatre trimestres consécutifs de baisse », a indiqué le...

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Selon le Haut-commissariat au plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a connu une hausse de 0,1 % à fin janvier par rapport au mois précédent. Cela s’explique par...

Ces articles devraient vous intéresser :

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée en octobre dernier. Une situation qui contribue à la hausse de la mendicité...

Divorces au Maroc : Une tendance inquiétante à la hausse

Au Maroc, le nombre de mariages a considérablement baissé, tandis que les cas de divorce ont enregistré une forte hausse au cours des quinze dernières années. C’est ce qu’indique le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Location au Maroc : une hausse générale des prix

Une montée générale des prix des loyers a été observée au Maroc, que ce soit pour les appartements ou les villas et ce dans la plupart des villes. Voyons ça en détail.