Maroc : le prix des carburants a flambé au mois de juin

3 août 2020 - 13h30 - Economie - Ecrit par : P. A

Selon le Haut-commissariat au plan (HCP), le prix des carburants a flambé de 8,1 % dans le mois de juin. De façon générale, l’indice des prix à la consommation a baissé de 0,3 % entre mai et juin 2020.

L’indice des prix à la consommation (IPC) a baissé de 0,3 %, en raison de la chute de 1,3 % de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,4 % de l’indice des produits non-alimentaires, indique le Haut-commissariat au plan (HCP) dans son flash mensuel de juin.

L’augmentation de l’indice des produits non-alimentaires est essentiellement due à celle du prix des carburants de 8,1 % en juin. Une tendance à la hausse qui s’est poursuivie en juillet où les prix variaient selon les réseaux de distribution, de 25 à 35 centimes le litre.

Ainsi, le gasoil est passé à 8,25 dirhams/litre en moyenne et l’essence à 9,24 dirhams/litre. Dans le même temps, sur les marchés internationaux, le cours du pétrole évoluait toujours en dessous de la barre des 40 dollars le baril.

Au cours de la même période, le HCP note une baisse des prix produits alimentaires observée entre mai et juin 2020, notamment en ce qui concerne les "poissons et fruits de mer" (6,5 %), les "légumes" (5,1 %), les "viandes" (1,3 %), les "huiles et graisses" (0,8 %), le "café, thé et cacao" (0,7 %) et le "lait, fromage et œufs" (0,2 %).

Les villes qui ont enregistré les baisses les plus importantes de l’IPC, selon le HCP, sont Al Hoceima (2,0 %), Tétouan et Safi (1,2 %), Beni-Mellal (1,1 %), Marrakech et Errachidia (0,8 %), Fès (0,7 %), Settat (0,6 %), Tanger et Guelmim (0,4 %). Toutefois, des hausses ont été enregistrées à Meknès et Rabat avec, respectivement, 0,2 % et 0,1 %.

Par rapport à la même période de l’année dernière, l’IPC a connu une baisse de 0,7 %, précise le HCP. Une baisse causée par celle de l’indice des produits alimentaires de 1,6 % et une variation de celui des produits non alimentaires avec une baisse de 4,7 % dans la catégorie "Transport" et une hausse de 3,1 % dans celle de l’"Enseignement".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - Inflation - Carburant

Aller plus loin

Maroc : nouvelle flambée des prix des carburants

Au Maroc, les prix des différents carburants à la pompe ont flambé vendredi 4 février 2022. Cette tendance à la hausse devrait se poursuivre dans les prochaines semaines à cause...

Maroc : une proposition de loi pour réguler les prix des carburants

La Confédération démocratique du travail (CDT) vient de déposer à la Chambre des conseillers une proposition de loi relative à la régulation des prix des carburants au Maroc.

Le Maroc veut mieux contrôler la qualité des carburants

Le gouvernement s’apprête à construire en 2021, un nouveau laboratoire de contrôle de la qualité des carburants, a annoncé, lundi le ministre de l’Énergie, lors de la séance...

Ces articles devraient vous intéresser :

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.

Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Maroc : la croissance économique s’accélère

Le Maroc a enregistré une croissance économique de 4,1 % au quatrième trimestre 2023, contre 0,7 % au cours de la même période de 2022, révèle le Haut-commissariat au plan (HCP).

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée en octobre dernier. Une situation qui contribue à la hausse de la mendicité...

Vieillissement démographique au Maroc : les chiffres inquiétants du HCP

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a publié l’édition 2023 des indicateurs sociaux du Maroc. Il en ressort que le vieillissement de la population est une réalité indéniable.

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Chômage au Maroc : des chiffres qui inquiètent

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) sonne l’alarme : le marché de l’emploi marocain continue de se détériorer sous l’effet persistant de la sécheresse.

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.