Violation du confinement : voici le point des arrestations

13 avril 2020 - 06h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les éléments de la police ont interpellé un total de 24 311 individus au niveau de l’ensemble des villes marocaines, dont 1 769 ces dernières 24 heures dans le cadre des opérations sécuritaires menées pour imposer l’application des mesures de l’état d’urgence.

Ces opérations ont conduit à l’interpellation, au cours des dernières 24 h, de 1 769 individus, dont 1 098 ont été placés en garde à vue, à la disposition des enquêtes préliminaires ordonnées par les parquets compétents, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Quant aux autres personnes interpellées, elles ont été soumises aux procédures d’investigation, de pointage et de vérification d’identité.

Depuis l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire, un total de 24 311 individus ont été interpellés au niveau de l’ensemble des villes marocaines, dont 13 091 ont été déférés devant les parquets compétents après la procédure de garde à vue.

La répartition de ces interpellations, selon les préfectures de police et la sûreté régionale et provinciale, se présente comme suit : préfecture de police de Casablanca (3 790), préfecture de police de Rabat (3 141), préfecture de police de Kénitra (2 907), préfecture de police d’Oujda (2 507), préfecture de police de Marrakech (2 254), préfecture de police d’Agadir (2 008), sûreté provinciale de Salé (1 830), préfecture de police de Beni Mellal (846) et préfecture de police de Fès (850), la sûreté provinciale de Ouarzazate (518).

Sans oublier la préfecture de police de Meknès (573), la préfecture de police de Settat (495), la préfecture de police de Tétouan (538), la sûreté provinciale d’El Jadida (476), la sûreté provinciale d’Errachidia (438), la préfecture de police de Laâyoune (351), la préfecture de police de Tanger (296), la sûreté régionale de Taza (189), la sûreté provinciale de Safi (193) et la sûreté régionale d’Al Hoceima (111).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Arrestation - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Marrakech : 20 personnes arrêtées pour participation à une fête clandestine

Le non-respect des mesures qu’impose la lutte contre la propagation du coronavirus, a conduit à l’arrestation d’une vingtaine de personnes dont cinq placées en garde à vue à...

Maroc : interpellations massives pour non-respect du confinement

Les services de la sûreté provinciale de Salé ont procédé, lundi 23 mars, à l’arrestation de 113 personnes majeures et de 9 mineurs. Ces derniers ont enfreint le confinement...

Maroc : près de 4 000 personnes arrêtées en 24 heures

Malgré les nombreuses sensibilisations, les violations de l’état d’urgence se multiplient au Maroc. Au cours des dernières 24 h, les forces de l’ordre ont procédé à...

Marrakech : des milliers de personnes arrêtées par la brigade touristique

Un peu plus de 12 000 personnes ont été arrêtées pour violation de l’état d’urgence sanitaire. Avec la reprise des activités touristiques, les arrestations se sont multipliées à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

La police marocaine exemptée de contrôle de vitesse

Le gouvernement s’apprête à adopter un nouveau projet de décret visant à exempter les véhicules de la police, de la gendarmerie et des forces auxiliaires de l’obligation d’installation d’un dispositif de mesure de vitesse.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.