Maroc : plus de 85 000 personnes arrêtées depuis le début de l’état d’urgence

1er mai 2020 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

La police a procédé, depuis le 20 mars jusqu’à la fin du mois d’avril, à l’arrestation de 85 778 personnes en flagrant délit de violation des mesures d’urgence mises en place pour lutter contre la pandémie du nouveau coronavirus.

Ces dernières 24 heures, 4 289 personnes ont été interpellées, dont 2 179 placées en garde à vue, tandis que les autres ont été soumises aux procédures d’investigation, de pointage et de vérification d’identité, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Ces arrestations ont eu lieu dans l’ensemble des villes du royaume, rapporte la Map, qui souligne que la DGSN compte œuvrer à maintenir le respect scrupuleux de l’état d’urgence sanitaire dont la finalité reste la protection de la population.

Selon la même source, la préfecture de police de Casablanca totalise 11 357 arrestations, et celle de Rabat 10 727 ; tandis que Kénitra, Marrakech, Oujda, Agadir totalisent respectivement 10 083, 7 781, 6 898 et 5 081 interpellations. Quant aux autres préfectures de police et sûretés provinciales, le nombre d’arrestations varie entre 289 et 4 975 arrestations.

En matière de violation de l’état d’urgence sanitaire, "les sanctions vont jusqu’à trois mois de prison et/ou des amendes allant jusqu’à 1 300 dirhams". La situation au Maroc ce jeudi 30 avril à 10 h, fait état de 4 359 cas touchés par le coronavirus, avec 168 décès et 969 rémissions.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Garde à vue - Sanction - Arrestation - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.