Walid Regragui perd la confiance des supporters

18 février 2024 - 18h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Sur la toile, Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc, a essuyé des critiques de la part des internautes après avoir suivi une interview au cours de laquelle il a avancé des arguments jugés « insuffisants » pour justifier l’élimination précoce des Lions de l’Atlas à la Coupe d’Afrique des nations (CAN Côte d’Ivoire 2023).

Des arguments qui ne passent pas. Dans une interview accordée à la chaîne Arryadia, Walid Regragui a justifié l’échec à la CAN Côte d’Ivoire 2023 par les conditions climatiques à San Pedro – ville ivoirienne connue pour son taux d’humidité élevé-, où évoluaient les Lions de l’Atlas. « Nous avons commencé la préparation à 15 jours du lancement de la compétition. Notre arrivée à San Pedro est intervenue 10 jours avant notre entrée en lice, juste pour nous adapter au climat, car il y avait une humidité de 80 % et des températures allant jusqu’à 36° », a-t-il expliqué. Selon les dires du sélectionneur de l’équipe du Maroc, ses poulains n’ont pas pu s’adapter au climat.

À lire :Walid Regragui va-t-il révolutionner l’équipe du Maroc ?

Les propos du technicien marocain ont suscité des réactions de la part des internautes. Sur X (ex-Twitter), certains d’entre eux ont vivement critiqué Regragui. « Le climat n’affecte pas que nos joueurs, mais toutes les équipes », écrit un internaute. « Cette interview de Regragui n’a fait que l’enfoncer. Il n’a pas assumé ses erreurs, il nous parle d’humidité (comme si c’était une surprise) et s’est beaucoup contredit. Sa force a été toujours la cohérence de ses propos », fulmine de colère un autre. Il y a des internautes qui sont allés jusqu’à comparer Regragui au technicien algérien Djamel Belmadi qui a aidé son pays à remporter la CAN 2019 avant de sombrer lors des deux dernières éditions de la compétition. « On assiste désespérément à la belmadisation du Mountakhab avec cette prise d’otage. Dès à présent, vs allez voir un tout autre visage de Regragui en conférence : arrogant, hautain, agressif, pleurnichard. Il va s’enfermer dans cette bulle pensant qu’il est persécuté. Fiasco 2025 », commente un autre.

À lire :CAN 2023 : Walid Regragui présente ses excuses et se projette vers l’avenir

Visiblement très remonté contre le sélectionneur des Lions de l’Atlas, un autre compte enfonce le clou. « Je vais me répéter, dommage pour ceux qui m’ont déjà lu à ce sujet : le climat de l’Afrique subsaharienne empêchait pas la Tunisie d’alterner régulièrement entre demi-finales et quarts de finales. Sur les 7 CAN que l’Égypte prend il y en a 4 en Afrique Subsaharienne (je sais pas où placer le Soudan, disons 3 pour les plus tatillons) », analyse-t-il. Il poursuit : « Y a seulement 5 pays en Afrique du Nord c’est statiquement pas incohérent qu’ils soient moins représentés dans le carré final. Selon l’ONU y a 8 pays en Afrique Centrale : 2022 y en a un seul en demi (Cameroun) soit autant de représentant que l’Afrique du Nord (Égypte). 2017 encore une fois un seul en demi (Cameroun) soit autant de représentant que l’Afrique du Nord (Égypte). 2015 la Guinée Équatoriale survit mais aucun représentant de l’Afrique du Nord. 2013 2012 et 2010 : aucun représentant de l’Afrique Centrale quand l’Afrique du Nord peut en envoyer 2 en 2010. La région la plus régulière en 1/2 de CAN c’est l’Afrique de l’Ouest et devinez quelle est la région d’Afrique contenant le plus de pays… c’est l’Afrique de l’Ouest BRAVO. C’est pas une histoire d’avantage ou de désavantages, simplement de probabilités et de régularité. »

À lire :Walid Regragui « a pris la grosse tête » selon un analyste sportif

Il conclura en ces termes : « […] penser que les pays subsahariens ont un avantage conséquent sur leurs voisins du Nord est assez ridicule quand on voit la proportion de joueurs étant installés dans les championnats européens dans la majorité des sélections africaines sans même parler des binationaux qui s’ajoutent à l’équation. En finale de la CAN 2023 t’as 11 joueurs titulaires sur 22 qui sont formés/ont grandi hors du continent africain alors de quoi on parle finalement ? Se complaire dans ces discours c’est faire entrave à la progression de son pays, la CAN en Égypte n’a pas empêché le Maroc de se faire éliminer par le Bénin par exemple… le problème est ailleurs que dans le climat ! »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Walid Regragui - Lions de l’Atlas

Aller plus loin

Équipe du Maroc : Walid Regragui élabore un plan B

Le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, est en contact étroit avec plusieurs joueurs clés de son équipe qui se remettent actuellement de blessures. L’objectif : suivre...

CAN 2023 : Walid Regragui présente ses excuses et se projette vers l’avenir

Le sélectionneur de l’équipe du Maroc, Walid Regragui, a exprimé sa compréhension de la colère des supporters marocains après la sortie prématurée de l’équipe nationale en...

Walid Regragui va-t-il révolutionner l’équipe du Maroc ?

Le sélectionneur de l’équipe du Maroc, Walid Regragui, a évoqué la possibilité de changements au sein du staff technique et de la liste des joueurs après l’élimination précoce...

Walid Regragui s’envole en Espagne pour convaincre Brahim Diaz

Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc, compte toujours convaincre le milieu offensif Brahim Diaz, qui enchaîne les bonnes performances avec le Real Madrid, à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Royal Air Maroc aménage ses vols pour les supporters marocains

Suite à la qualification du Maroc pour les demi-finales de la Coupe du monde Qatar 2022, Royal Air Maroc (RAM) a décidé d’offrir certaines facilités aux supporters marocains.

Hakim Ziyech non convoqué : Walid Regragui s’explique

L’absence de Hakim Ziyech parmi les joueurs convoqués pour les prochains matchs de l’équipe du Maroc fait jaser. Durant la conférence de presse qui s’est déroulée hier, Walid Regragui s’en est expliqué.

Football : le Maroc veut moins de MRE dans l’équipe

Le directeur technique national (DTN) de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Chris Van Puyvelde, a exposé la stratégie de développement du football national visant, à terme, à disposer d’une équipe nationale « A » composée de 50 % de...

Achraf Hakimi : révélation sur l’existence d’un deal entre le staff marocain et le PSG

Des révélations ont été récemment faites sur l’existence d’un deal entre le staff de l’équipe du Maroc et le PSG au sujet de l’international marocain Achraf Hakimi.

Voici le (gros) salaire proposé par Al Nassr à Hakim Ziyech

L’international marocain, Hakim Ziyech, aura du mal à refuser l’offre saoudienne. Al Nassr vient de proposer un salaire substantiel au joueur de Chelsea pour rejoindre l’autre vedette du club, Cristiano Ronaldo.

Sofyan Amrabat et la clause qui pourrait le ramener en Italie

L’international marocain Sofyan Amrabat, qui évolue désormais au poste de milieu de terrain à Machester United, son club de rêve, pourrait revenir à la Fiorentina en raison d’une « clause spéciale insérée dans son contrat ».

CAN U23 : Le Maroc rugit face au Ghana (5 - 1)

L’équipe du Maroc moins de 23 ans a fait forte impression, mardi soir, en balayant le Ghana avec un score sans appel de 5-1 lors de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 23 ans au Complexe Moulay Abdellah de Rabat.

Le beau message de Hervé Renard aux Marocains

Hervé Renard, ex-entraineur des Lions de l’Atlas et actuel coach de la sélection française féminine de football s’associe à l’émotion suscitée par le violent tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre, exprime sa solidarité aux victimes, et...

Voici le salaire proposé par Leeds à Azzedine Ounahi

Leeds est en pole position pour recruter Azzedine Ounahi lors du mercato de janvier. Le club anglais a fait une offre à l’international marocain dont le contrat avec Angers SCO court jusqu’en juin 2026. Va-t-il refuser ce salaire ?

Équipe du Maroc : Walid Regragui élabore un plan B

Le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, est en contact étroit avec plusieurs joueurs clés de son équipe qui se remettent actuellement de blessures. L’objectif : suivre l’évolution de leur état de santé et évaluer leur disponibilité pour les...