Equipe du Maroc : Walid Regragui confirmé malgré l’échec à la CAN

6 février 2024 - 09h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Malgré la participation décevante des Lions de l’Atlas à la 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui se déroule actuellement en Côte d’Ivoire, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a renouvelé sa confiance à Walid Regragui, sélectionneur de l’équipe du Maroc.

L’élimination prématurée des Lions de l’Atlas à la Coupe d’Afrique des nations (CAN Côte d’Ivoire 2024) n’a pas été fatale à Walid Regragui. Le technicien marocain est maintenu à son poste de sélectionneur de l’équipe du Maroc. « La Fédération Royale Marocaine de Football renouvelle sa confiance à M. Walid Regragui pour diriger la prochaine étape, en lui apportant tous les moyens de soutien et d’accompagnement afin d’accéder au statut que mérite le football », indique l’instance dirigeante du football marocain dans un communiqué. Une bonne nouvelle pour celui qui est lié à la Fédération jusqu’en juin 2025 et avait précédemment déclaré qu’il se retirerait si le Maroc n’atteignait pas au moins les quarts de finale de la CAN. « J’ai échoué, c’est mon échec, pas celui des joueurs », avait déclaré le technicien marocain après la défaite surprise du Maroc face à l’Afrique du Sud mardi 30 janvier au stade Laurent Pokou de Côte d’Ivoire.

À lire :Walid Regragui « a pris la grosse tête » selon un analyste sportif

La FRMF « remercie également les supporters marocains fidèles à l’équipe nationale à l’intérieur et à l’extérieur du pays pour l’esprit patriotique et le grand sacrifice dont ils font preuve. En particulier les supporters qui ont enduré les difficultés du voyage en Côte d’Ivoire, les appelant à soutenir et encourager davantage l’équipe nationale à relever le défi de la Coupe d’Afrique 2025. »

À lire :Walid Regragui, une seconde chance malgré le revers à la CAN

La décision de maintenir Walid Regragui à son poste a été prise à l’issue d’une série de réunions entre le président de la FRMF et président de la Commission des équipes nationales, Fouzi Lekjaa, consacrées à l’évaluation de la participation de l’équipe nationale « A » à la 34ᵉ édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Côte d’Ivoire-2023.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Coupe d’Afrique des Nations (CAN) - Côte d’Ivoire - Walid Regragui - Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF)

Aller plus loin

Un changement dans le staff technique de l’équipe du Maroc ?

Après la participation décevante des Lions de l’Atlas à la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui prendra fin dimanche en Côte d’Ivoire, le staff technique de...

Equipe du Maroc : Walid Regragui va à la recherche de joueurs

Walid Regragui, le sélectionneur de l’équipe du Maroc, va entamer une tournée européenne en vue de préparer la liste des joueurs qui doivent participer aux prochains matchs des...

Walid Regragui va-t-il révolutionner l’équipe du Maroc ?

Le sélectionneur de l’équipe du Maroc, Walid Regragui, a évoqué la possibilité de changements au sein du staff technique et de la liste des joueurs après l’élimination précoce...

Football : le Maroc à la recherche de nouveaux talents

Le Maroc est à la recherche de nouveaux talents pour renforcer son équipe nationale de football, après l’élimination précoce en huitièmes de finale de la coupe d’Afrique des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Walid Regragui : les binationaux ne doivent pas jouer sur l’ambigüité

L’entraîneur des Lions de l’Atlas a abordé sur l’After de RMC, le cas des binationaux et les stratégies utilisées pour les convaincre à rejoindre le Maroc. Walid Regragui a évoqué Mattéo Guendouzi.

CAN 2024 : les Lions de l’Atlas prêts à rugir, mais ce sera difficile

À quelques jours du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en Côte d’Ivoire, le capitaine des Lions de l’Atlas Romain Saïss affiche une certaine sérénité. Il estime que le Maroc - demi-finaliste de la coupe du monde Qatar 2022 – doit...

Liverpool se concentre sur Sofyan Amrabat après avoir abandonné Jude Bellingham

Liverpool qui souhaite toujours s’offrir l’international marocain Sofyan Amrabat vient d’abandonner la piste Jude Bellingham, la star du Borussia Dortmund. Il pourrait faire une nouvelle offre à la Fiorentina.

Classement Fifa : le Maroc s’approche du top 20 mondial

La sélection marocaine de football améliore sa position dans le nouveau classement Fifa publié ce jeudi 6 octobre. Le Maroc est 22ᵉ avec 1563.5 points.

Selim Amallah encore sanctionné, le Standard de Liège assume et s’explique

Le directeur du Standard de Liège, Pierre Locht, s’est récemment exprimé sur la situation de l’international marocain Selim Amallah, mis à l’écart par le club pour « non-respect de certains engagements pris dans le cadre des négociations de contrat. »

Mondial 2022 : Hakim Ziyech fait don de ses primes à une association caritative

L’international marocain Hakim Ziyech va reverser l’intégralité de ses primes gagnées lors de la coupe du monde, à des associations caritatives.

PSG : fin de saison difficile pour Achraf Hakimi

Achraf Hakimi traverse une période difficile au Paris Saint-Germain (PSG) depuis son retour de la Coupe du monde au Qatar. Entre le viol dont il est accusé et le divorce avec sa femme Hiba Abouk, le défenseur marocain n’arrive plus à assurer sur le...

Ligue des champions : Achraf Hakimi affronte Noussair Mazraoui

Suite au tirage au sort des 8ᵉ de finale de la Ligue des Champions, le PSG d’Achraf Hakimi a hérité du Bayern Munich de Noussair Mazroui. Un vrai duel en perspective entre deux lions de l’Atlas.

L’Inter Milan mise gros pour Yassine Bounou

L’international marocain Yassine Bounou, auteur d’une prestation remarquable lors du Mondial 2022, serait dans le viseur de l’Inter Milan, qui voudrait le recruter en cas du départ cet hiver de son actuel gardien André Onana.

Mohamed Ihattaren et le Slavia Prague : divorce à l’amiable

C’est officiel, Mohamed Ihattaren n’est plus un joueur du Slavia Prague. D’un commun accord, les deux parties ont décidé de mettre un terme à ce contrat qui n’aura duré que quatre mois.