Zellige à l’Unesco : l’Algérie tente de court-circuiter le Maroc

21 avril 2024 - 09h00 - Culture - Ecrit par : S.A

Alors que Rabat et Alger se disputent la paternité du zellige, l’Algérie a officiellement présenté un dossier à l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

« Ce mois d’avril, nous avons déposé le dossier ’Art de l’ornementation architecturale en zellige : connaissances et compétences’, pour son inscription au nom de l’Algérie sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité auprès de l’Unesco », a annoncé jeudi à Béjaia Soraya Mouloudji, ministre de la Culture et des Arts, à l’ouverture du mois du patrimoine (18 avril-18 mai), rappelant que son pays compte « 11 éléments immatériels sur les listes du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO » et qu’un dossier a été déposé en mars 2023 pour la « classification de la tenue traditionnelle de l’est algérien » dans la liste de l’UNESCO. Le « dossier arabe commun relatif au henné » qui a été soumis à l’organisation onusienne sera « examiné en décembre 2024 », a-t-elle précisé.

À lire :Détention « arbitraire » de dizaines d’artisans marocains en Algérie

La décision de l’Algérie d’inscrire le zellige sur la liste de son patrimoine immatériel à l’UNESCO pourrait raviver l’animosité entre le Maroc et l’Algérie. Depuis des années, ces deux pays voisins se disputent la paternité de ce qu’on désigne par une mosaïque constituée de carreaux de faïence multicolores, formant des motifs géométriques ou figuratifs, que l’on trouve aussi bien à l’intérieur de bâtiments que sur les façades. En septembre 2022, le ministère marocain de la Jeunesse, de la culture et de la communication avait sollicité les services de l’avocat Mourad El Ajouti pour adresser une mise en demeure à Adidas pour « vol » de motifs de « zellige marocain » dans des dessins du maillot de football de l’équipe d’Algérie. L’avocat avait informé le premier responsable d’Adidas « que les motifs utilisés dans [sa] création sont inspirés de motifs présents dans les monuments de la Médina de Fès et le Site de Chellah, inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1981 et 1985… ».

À lire :Adidas aidera les artisans marocains de zellige

« Ainsi, je vous mets en demeure de bien vouloir demander à vos équipes de retirer la collection citée ci-dessus dans un délai de 15 jours à partir de la réception de la présente, en cas de carence prévoir une communication relative aux motifs utilisés issus de l’art du zellige marocain, et éventuellement verser une partie des bénéfices pour les artisans marocains détenteurs de droits », avait-il ajouté. Dans sa réponse au Maroc, l’équipementier allemand disait « regretter la controverse. » « Le design s’est en effet inspiré du motif des mosaïques Zellige et n’a à aucun moment été destiné à offenser qui que ce soit » avait reconnu Adidas dans un communiqué, exprimant, son « profond respect au peuple et aux artisans du Maroc ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Rabat - Alger - Patrimoine - Artisanat marocain - Unesco

Aller plus loin

Maillot de l’Algérie : Adidas répond au Maroc et « regrette la controverse »

Adidas a annoncé ce vendredi avoir trouvé un accord avec le Maroc sur le maillot controversé de la sélection algérienne. La marque a dit « regretter la controverse ».

Le Maroc veut reprendre la paternité du couscous

Alors que l’inscription du couscous sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, est le fruit d’une entente entre le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et la...

Détention « arbitraire » de dizaines d’artisans marocains en Algérie

Des artisans marocains spécialisés dans le zellige ont été arrêtés et placés en détention à Tlemcen en Algérie. On leur reproche d’avoir manifesté suite au meurtre d’un des...

Maillot de l’Algérie : le Maroc attaque Adidas (photos)

Le ministère marocain de la Jeunesse, de la culture et de la communication a sollicité les services de l’avocat Mourad El Ajouti pour adresser une mise en demeure à Adidas pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc veut inscrire le caftan sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Le Maroc s’active pour l’inscription du caftan sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Un atelier a été organisé en ce sens.

Artisanat marocain : record des exportations en 2022

La bonne dynamique des exportations de l’artisanat marocain constatée depuis le début de l’année se confirme. À fin 2022, les recettes du secteur devront atteindre un milliard de dirhams, soit une croissance de 15% par rapport à 2021. Un record.

Des lunettes signées Imaan Hammam pour port Tanger

La marque de lunette Port Tanger a lancé de nouveaux modèles, fruit d’une collaboration avec le mannequin néerlandais d’origine marocaine Imaan Hammam. La collection a été récemment mise en vedette par la star de 26 ans.