Zouhair Bahaoui : une collaboration avec influenceuse algérienne fait polémique

8 juin 2024 - 21h30 - Culture - Ecrit par : S.A

La polémique continue d’enfler autour de la collaboration du chanteur marocain Zouhair Bahaoui avec Norene Harid. Voir l’actrice algérienne porter le caftan n’est pas du goût de bon nombre d’internautes marocains.

Les critiques s’enchaînent pour Zouhair Bahaoui. La publication par l’Algérienne Norene Harid d’un nouveau teaser de la nouvelle chanson « Magdar » du chanteur marocain, où elle apparaît en train de danser sur son rythme vêtue d’un caftan marocain, a provoqué la colère de bon nombre d’internautes marocains. Ils reprochent à Bahaoui d’avoir ouvert la porte à l’Algérie pour diffuser des contre-vérités sur le patrimoine marocain. Aussi, accusent-ils le chanteur marocain d’« exploiter » les tensions entre le Maroc et l’Algérie sur les plateformes en ligne concernant le patrimoine pour générer du « buzz » et obtenir un grand nombre de vues pour sa nouvelle chanson. Le clip de la chanson cumule déjà plus de 13 millions de vues sur YouTube. Les internautes marocains s’interrogent en outre sur les réelles motivations du chanteur.

À lire :Le chanteur Zouhair Bahaoui sous le feu des critiques

La paternité du caftan fait souvent objet de dispute entre les Marocains et les Algériens. Suite à l’introduction d’un dossier déposé par l’Algérie à l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) en vue de la reconnaissance de vêtements traditionnels algériens, dont le caftan marocain, le ministère marocain de la Jeunesse, de la culture et de la communication a, lui, déposé une plainte auprès de la même organisation contre son voisin. Le Maroc demande le retrait de l’image de son caftan du dossier algérien. Le ministère de la Culture a pris contact avec la délégation marocaine à l’UNESCO pour déposer une objection et une plainte contre le dossier algérien, qui contenait une image d’un caftan « Nata’ al-Fassi », essayant de le faire passer pour un élément du patrimoine de l’État voisin, a révélé au site Al3omk une source au département de Mehdi Bensaïd, précisant que ce ministère a soumis un dossier pour inscrire le caftan marocain sous toutes ses formes sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

À lire :Caftan : le Maroc dépose une plainte contre l’Algérie à l’UNESCO

En 2021, le Maroc a inscrit la « Tbourida », et va inscrire le « Melhoun » cette année, et le caftan marocain l’année prochaine sur le patrimoine culturel de l’UNESCO en 2025.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Clip - Musique - Algérie - Caftan marocain

Aller plus loin

Polémique autour de la princesse Al Hanouf et l’origine du caftan marocain

La princesse saoudienne Al Hanouf Bint Mamdouh bin Abdul Al Saud se retrouve au cœur d’une polémique après avoir déclaré que le caftan marocain appartient à l’héritage hijazi.

Zouhair Bahaoui détrône Saad Lamjarred

Le chanteur marocain Zouhair Bahaoui est en tête des hits marocains et arabes du moment avec sa nouvelle chanson intitulée « Magdar », diffusée il y a seulement quelques jours...

Mariage de Riyad Mahrez : l’Algérie s’approprie le caftan marocain de Taylor Ward

Certains médias et internautes algériens ont distillé des informations erronées sur les tenues traditionnelles marocaines portées par le footballeur algérien Riyad Mahrez et la...

Manal Benchlikha sous le feu des critiques

La chanteuse marocaine Manal Benchlikha est critiquée pour ses propos envers ses collègues qu’elle accuse de l’imiter dans l’espoir d’obtenir le succès que rencontrent ses...

Ces articles devraient vous intéresser :

Khtek, rappeuse marocaine, se confie sur sa maladie

Dans une interview, la rappeuse marocaine Khtek, de son vrai nom Houda Abouz, se confie sur sa bipolarité. La musique lui sert de thérapie, mais aussi de canal de sensibilisation.

Le chanteur Ihab Amir au cœur d’une polémique

Une réponse du chanteur Ihab Amir à un de ses abonnés Instagram suscite la controverse au Maroc.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

Samira Saïd évoque ses souvenirs avec le roi Hassan II

La chanteuse marocaine Samira Saïd a rencontré le défunt roi Hassan II pour la première fois lors d’une prestation musicale au palais royal.

Le festival Mawazine met Angham et Ahlam dans l’embarras

Un incident a marqué l’ouverture du festival Mawazine à Rabat. La chanteuse égyptienne Angham a été victime d’une confusion de noms lors d’une interview avec une journaliste, qui l’a appelée par le nom de la chanteuse émiratie Ahlam.

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

Le Maroc veut inscrire le caftan sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO

Le Maroc s’active pour l’inscription du caftan sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Un atelier a été organisé en ce sens.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.