Saad Lamjarred sanctionné par Youtube ?

21 avril 2024 - 23h00 - Culture - Ecrit par : S.A

Le chanteur marocain Saad Lamjarred explique les raisons qui seraient derrière la baisse inquiétante du nombre de vues de ses chansons sur la plateforme YouTube.

Mauvais temps pour Saad Lamjarred. Ses chansons font beaucoup moins de vues sur YouTube. Dans un post sur les réseaux sociaux, il a expliqué que la baisse du nombre de lectures de ses chansons était due aux restrictions imposées, par YouTube, notamment en empêchant certaines formes de publicité pour que ses œuvres ne parviennent pas au public à cause de l’affaire de viol aggravé pour lequel le chanteur a été condamné en février 2023 à six ans de prison par la Cour d’assises de Paris dans le cadre d’un procès l’opposant à Laura Prioul, une Française.

À lire :Saad Lamjarred : un concert controversé en Egypte

La baisse du nombre de vues des chansons est peu de chose aux yeux de Saad Lamjarred. « Ce que je ressens dans mes concerts ne peut être décrit ni comparé à quoi que ce soit, c’est une interaction inégalée par les chiffres » réagit-il. Pour l’interprète de « Lem3allam », l’amour de ses fans vaut plus que tout. « Le plus important est que notre amour reste toujours, et je vous promets que je continuerai à travailler dur et avec diligence pour offrir plus de contenu de qualité », a-t-il ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Musique - Saâd Lamjarred - Youtube - Clip

Aller plus loin

Saad Lamjarred de retour au Maroc

Après une longue absence, le chanteur marocain Saad Lamjarred est de retour au Maroc. Condamné à une peine de six ans de prison pour viol et violences aggravées dans le cadre...

Saad Lamjarred : un concert controversé en Egypte

Le chanteur marocain Saad Lamjarred s’apprête à retrouver son public égyptien le 14 avril prochain, pour un concert qui s’annonce déjà sous le signe de la controverse.

Saad Lamjarred solidaire avec Dounia Batma

Dounia Batma, qui a nié toute relation avec le compte « Hamza Mon Bb  », a le soutien de son compatriote, la star de la pop marocaine Saâd Lamjarred. La chanteuse marocaine a vu...

Maroc : une Youtubeur condamné à 4 ans de prison

La Cour d’appel d’Agadir vient d’augmenter à quatre ans de prison la peine du youtubeur Reda Taoujni, condamné en première instance à deux ans de prison ferme pour diffamation...

Ces articles devraient vous intéresser :

Attaque contre l’artiste marocain Hatim Ammor

L’artiste marocain Hatim Ammor affirme avoir été victime d’une tentative de piratage de sa chaîne officielle YouTube. Dans une publication partagée sur son compte Instagram, l’auteur de la célèbre chanson « Ana El Awal » a expliqué que cette tentative...

Eurovision : triomphe de Loreen, doigt d’honneur pour la Zarra (photo)

La Suédoise Loreen a triomphé au Concours de l’Eurovision de la Chanson avec sa mélodie intitulée “Tattoo”, inscrivant ainsi une nouvelle page dans les annales du concours. La chanteuse d’origine marocaine a remporté la compétition pour la deuxième...

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Divorce de Tamer Hosny et Bassma Boussil

Basma Boussel, la célèbre styliste et chanteuse marocaine, a annoncé son divorce avec le chanteur égyptien Tamer Hosny. L’annonce a été faite sur le compte Instagram de Boussel, avec un message qui a ému ses fans.

Buzz, fric et clashs : La (mauvaise) recette des artistes marocains

De plus en plus d’artistes marocains se tournent vers les réseaux sociaux, notamment Instagram et TikTok, pour interagir avec leur public et générer des revenus. Cette tendance suscite toutefois des critiques, certains pointant du doigt le recours à...

"YouTube", l’autre source de revenus des artistes marocains

De nombreux artistes marocains se tournent vers la plateforme YouTube qui est devenu un moyen pour eux de gagner de l’argent et d’éviter la marginalisation.

YouTube : des Marocains gagnent jusqu’à 100 000 dirhams par mois, le fisc en alerte

Au Maroc, les services de la Direction générale des impôts (DGI) ont adressé un avis aux influenceurs, des youtubeurs et aux créateurs de contenus pour les appeler à déclarer leurs revenus et à payer leurs impôts.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.