Recherche

France : 4 mois de prison pour avoir menacé de mort Zineb El Rhazoui

Zineb El Rhazoui

10 juillet 2019 - 16h20 - Monde

L’auteur des menaces de mort à l’encontre de Zineb El Rhazoui, ex-journaliste franco-marocaine de Charlie Hebdo, a été condamné à 4 mois de prison ferme et à 70 heures de travail d’intérêt général. Il devra également verser une indemnité de 2.000 euros à la plaignante, en plus de 1.000 euros, au titre de l’action civile.

En décembre 2018, Zineb El Rhazoui avait fait une déclaration sur l’islam sur le plateau de CNews. « Vous savez ce qu’on met, quel contenu on met, aujourd’hui dans les associations de radicalisation ? On va raconter à des radicalisés que l’islam est une religion de paix et d’amour et qu’il ne faut pas critiquer, qu’il ne faut pas dire du mal du prophète », avait-elle déclaré.

Ses déclarations avaient eu l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux, provoquant des réactions virulentes des internautes. Plusieurs d’entre eux l’avaient menacée de mort. Parmi eux, il y avait le jeune étudiant en école de commerce, qui avait écrit : « Putain ! J’ai envie de lui mettre 46 boulets dans son crâne ». Son avocat avait porté plainte.

Au lendemain de la décision, Zineb El Rhazoui a affirmé : « Il faut que justice se fasse, il faut que cette impunité cesse ». Satisfaite du verdict, l’ex-journaliste a appelé à faire payer de leurs poches les auteurs des menaces sur les réseaux sociaux, ajoutant : « Peut-être que ça les dissuaderait dans l’avenir de tenir des propos pareils ».

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact