Recherche

Radicalisation : Zineb El Rhazoui dénonce la relation incestueuse entre l’AMIF et les frères musulmans

© Copyright : DR

26 janvier 2020 - 07h40 - Monde

La journaliste, Zineb El Rhazoui, auditionnée par la commission d’enquête sénatoriale sur la radicalisation islamiste, a estimé que l’organisation terroriste « les Frères musulmans », est bien aux portes du pouvoir.

La militante des droits humains n’a pas caressé l’association musulmane pour un islam de France (AMIF) dans le sens des poils. Elle l’a fortement critiquée en arguant qu’elle est infiltrée par les Frères musulmans. Selon la journaliste, l’AMIF, en tant qu’instance représentative de l’Islam de France, va générer quelque chose d’ingérable.

Connue pour ses propos très critiques à l’encontre de l’Islam, Zineb El Rhazoui a dénoncé "une infiltration dans la société française et des plus hautes instances par les frères musulmans". "Je ne crains pas de le dire : les frères musulmans sont aux portes du pouvoir", soutient-elle.

À en croire l’ancienne collaboratrice de Charlie Hebdo, des membres de l’AMIF ont des liens avec les Frères musulmans et souhaitent appliquer une charia (de Youssef al-Qaradâwî, théologien des Frères musulmans, NDLR) spécialement dédiée aux minorités musulmanes en Occident.

"Que dit cette charia ? Infiltrons, formons des élites, ne braquons pas forcément sur le voile. Les choses se feront par étapes […] Le plus important, c’est de marquer de l’empreinte de l’islam, toutes les institutions […], de former des élites qui placent l’idéologie de l’islamisme au-dessus des valeurs républicaines, tout en intégrant ces valeurs républicaines", rappelle-t-elle. L’essayiste estime également que ce serait une très grosse erreur historique de livrer les Français de confession musulmane à l’AMIF, avant d’ajouter que cette association de "clergés, adoubée par la République, pourra émettre des fatwas ».

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact