L’abattage sans étourdissement des animaux divise en Belgique et à la CJUE

13 septembre 2020 - 06h40 - Belgique - Ecrit par : G.A

Les régions flamande et wallonne ont adopté en 2017 des décrets exigeant l’étourdissement des animaux avant l’abattage afin de réduire leurs souffrances. Plusieurs associations juives et musulmanes ont introduit à la cour constitutionnelle belge, un recours en annulation de ces décrets, pour le simple fait qu’ils vont à l’encontre des méthodes d’abattage prescrites selon des rites religieux.

Le comité de coordination des organisations juives en Belgique a souligné dans son recours que «  la démocratie se mesure d’abord et avant tout par le respect des minorités  ». Il dénonce la mise en cause de l’intégration de leur communauté en Europe et souhaite que la CJUE puisse aller dans le même sens. Ainsi dans un avis publié le 10 septembre dernier, Gerard Hogan, avocat général de la CJUE estime que l’interdiction faite dans ces deux régions n’est pas autorisé par le droit de l’Union européenne, rapporte 7sur7.be

Il estime que les «  États membres peuvent adopter des règles plus strictes que celles prévues par le droit de l’Union mais ne doivent pas toucher à la dérogation prescrite en faveur des rites religieux. Il souligne que la Cour ne devrait pas permettre que «  ce choix politique spécifique soit vidé de sa substance du fait que certains États membres adoptent des mesures particulières au nom du bien-être animal, qui auraient pour effet matériel de réduire à néant la dérogation en faveur de certains membres de confessions religieuses  ».

Le ministre flamand Ben Weyts, déjà en charge du Bien-être animal au moment de l’adoption du décret, s’est déclaré jeudi «  fondamentalement en désaccord  » avec l’avocat général. Il a déclaré que l’abattage sans étourdissement n’est pas au cœur de la pratique religieuse dans tous les pays musulmans. Il explique que «  la liberté de culte n’accorde pas le droit de tuer  ». Il a précisé que le décret a été adopté à l’unanimité du parlement flamand, et que dans un État de droit ,«  la démocratie vient en premier  ».

Quant au ministre Bernard Clerfayt de la région bruxelloise, où la communauté musulmane est significativement représentée au sein de la population, il préfère attendre l’avis définitif de la cour sur la question. Pour lui la cour peut ne pas suivre l’avis de l’avocat général.

Le Groupe d’action dans l’intérêt des animaux (GAIA), qui est une association belge de défense des droits des animaux se dit déçu par cet avis et attend impatiemment le jugement de la Cour de Justice. «  Nous sommes déçus et même perplexes. Cet avis est une surprise pour nous  », a commenté le président de GAIA, Michel Vandenbosch.

L’arrêt de la CJUE est attendu pour la fin de l’année et selon Me Anthony Godfroid, avocat de GAIA, le dernier mot revient à la Grande Chambre de la Cour de justice et la probabilité qu’il soit différent de l’avis de l’avocat général est très forte, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Union européenne - Religion

Aller plus loin

Abattage : la majorité des Bruxellois favorables à l’étourdissement

71 % des Bruxellois sont favorables à l’étourdissement préalable à tout abattage d’animal. 85 % d’entre eux souhaitent aller plus loin, proposant d’étendre cette pratique aux...

Aïd al-Adha en Belgique : les musulmans face à la remise en cause de l’abattage rituel

En Belgique, la communauté musulmane s’apprête à célébrer l’Aïd El-Adha du vendredi 31 juillet au dimanche 2 août 2020. Mais cette année encore, elle devra faire face à la...

Halal : vers la fin de l’abattage sans étourdissement en France ?

Alors que la France s’apprêterait à faire comme la Belgique en interdisant l’abattage rituel sans étourdissement, le Collectif ’’Halal en danger’’ exige un moratoire immédiat...

France : une victoire pour l’abattage rituel mais …

L’association Œuvre d’assistance aux Bêtes d’abattoirs (OABA) a été déboutée le 4 octobre dernier par le Conseil d’Etat. Elle demandait la fin de l’abattage rituel sans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Énergies renouvelables : le Maroc veut fournir l’Europe d’ici 2030

Le Maroc ambitionne d’atteindre l’autonomie énergétique avec la production des énergies renouvelables d’ici 2030 et de vendre l’énergie surproduite à l’Europe qui est à la recherche de nouveaux partenaires.

Les Morchidates, des enseignantes de la religion et des militantes de l’égalité des sexes au Maroc

Bouchra el Korachi est l’une des centaines de « Morchidates » ou prédicatrices désignées par le ministère marocain des Affaires islamiques pour enseigner le Coran, la Charia et le « fiqh », la loi islamique, dans les différentes mosquées du royaume....

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Officiel : l’Aid al fitr en France, mercredi 10 avril

La commission religieuse de la Grande Mosquée de Paris, avec plusieurs fédérations musulmanes nationales, s’est réunie pour la Nuit du Doute, ce lundi 8 avril 2024, 29ᵉ jour du mois béni de Ramadan 2024-1445/H, indique la Grande Mosquée de Paris dans...

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.