Abdellatif Hammouchi fait pression sur les policiers

1er septembre 2020 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, également DGST, affiche sa détermination à lutter contre la corruption dans la police. Deux policiers ont été interpellés en l’espace deux jours, l’un à Salé, l’autre à Agadir.

Dans un communiqué, la DGSN a indiqué que le service régional de la police judiciaire de Rabat a ouvert une enquête afin de déterminer les actes criminels reprochés à un officier de police, élément de la brigade anti-gangs relevant de la sûreté provinciale de Salé. Il serait impliqué dans une affaire de corruption et de chantage. Le fonctionnaire de police avait été interpellé, vendredi, en flagrant délit de possession d’une somme d’argent reçue d’un individu après l’avoir fait chanter.

Samedi, un officier principal a été arrêté à Agadir pour son implication présumée dans une affaire de corruption et de falsification et usage de documents officiels. Il a reçu un pot-de-vin après avoir fourni ce service. L’enquête judiciaire a révélé l’implication de deux individus dans l’utilisation d’un certificat de résidence falsifié pour obtenir une carte d’identité nationale, a précisé la DGSN dans un communiqué. Pour l’heure, il a été placé en garde à vue.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agadir - Corruption - Salé - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Abdellatif Hammouchi - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST)

Aller plus loin

Six nouvelles nominations à la DGSN

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a procédé à de nouvelles nominations au sein de l’institution, aussi bien au niveau régional que local. Ces promotions...

Abdellatif Hammouchi ordonne une enquête après une agression

Un homme a accusé sur les réseaux sociaux des policiers travaillant au service de police de Casablanca, de l’avoir agressé physiquement. Une déclaration grave qui a poussé le...

Hammouchi veut des policiers plus « gentils »

Le directeur général du pôle DGST-DGSN, Abdellatif Hammouchi, a adressé une note circulaire à tous ses services, leur demandant de faire preuve de respect, de gentillesse et de...

Arrestation pour corruption à Agadir

Un homme âgé de 51 ans a été arrêté jeudi à Agadir pour avoir tenté de corrompre un fonctionnaire de police en poste au district de sûreté de Biougra.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Corruption au Maroc : les chiffres qui révèlent l’étendue des dégâts

Une étude de l’Instance Nationale de la Probité, de la Prévention et de la Lutte contre la Corruption (INPPLC) dresse un état des lieux préoccupant de la corruption au Maroc.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Corruption au Maroc : Les chiffres alarmants

La lutte contre la corruption ne produit pas de résultats encourageants au Maroc qui est mal logé dans les classements mondiaux depuis quatre ans.